Débat stérile en cours : quand la peste pulmonaire ne fait pas de discrimination, c’est le cache-bouche qui prend le relais

La peste existe et persiste à Madagascar depuis des dizaines d’années. Tous les ans, une épidémie plus ou moins importante (300 cas en moyenne) a lieu mais la multiplication des cas de peste pulmonaire a changé la donne.