Top 5 des signalisations à mettre en place si on légalise certaines pratiques des conducteurs à Tana

Article : Top 5 des signalisations à mettre en place si on légalise certaines pratiques des conducteurs à Tana
27 février 2020

Top 5 des signalisations à mettre en place si on légalise certaines pratiques des conducteurs à Tana

Je conduis depuis relativement longtemps. J’ai roulé dans plusieurs capitales et chef-lieux et je peux dire que Tana est vraiment spéciale. Et qu’il faut du temps pour s’y acclimater. Surtout, certaines pratiques des conducteurs sont peu communes, voire uniques au monde. Et si, par folie ou par pure génie on décidait de légaliser ces pratiques, on aurait besoin de créer les signalisations suivantes…

1-

Litt. ‘Ne donne pas !’, c’est-à-dire « ne pas laisser passer »

C’est une plaque qui serait bien utile afin de dissuader certains égoïstes qui pensent qu’ils sont plus malins que tout le monde et qu’ils ont le droit de rouler sur la file de gauche quand il y a un embouteillage. On interdirait ainsi aux automobilistes de leur donner la place au risque de se faire amender. Beaucoup de bouchons ne seraient plus aggravés au point de bloquer complètement les routes dans les deux sens.

Litt. « Donne un peu ! »

Mais puisque l’exception fait la règle, il y a bien des axes où faire deux files est tellement logique et indispensable que tout le monde accepte de le faire même la police. Alors, il faudrait même contraindre les gens à laisser passer pour que plus personne ne se fâche.

« Sens interdit sauf quand le policier te dit de le prendre »

Je sais que ceci n’est pas l’apanage d’Antananarivo, l’ayant observé dans d’autres capitales. Il faudrait juste la signaler aux endroits où cette pratique aurait une quelconque bénéfice. En effet, il faut éviter les situations incongrues quand le policier intime au conducteur l’ordre de ne pas respecter le sens interdit ou la priorité alors que le conducteur hésite par peur d’un piège ou par excès de civisme :

– ffffriuuut, avancez monsieur !
– mais… c’est sens interdit!
– qu’il est con!… Monsieur, c’est moi qui vous laisse passer, avancez parce que vous créez un embouteillage… Allez avant que je ne vous verbalise !

« Sens interdit à des heures précises… consultez Facebook ! »

Cette signalisation m’a été inspirée, justement, par un post dans les réseaux sociaux qui disait qu’une portion de route à sens unique allait être ouverte au double sens à certaines heures. En vrai, je pense que d’autres moyens de communications ont été utilisés comme un décret, l’annonce dans les médias ou l’inscription sur la plaque. Mais quand la plaque a été volée par les ferrailleurs et que tu as raté toutes les annonces, même sur Facebook, tu seras fautif car « nul n’est censé ignorer la loi ».

Litt. « Un à un »

Enfin, cette signalisation est à mettre sur les carrefours où aucune règle habituelle de la priorité n’est, actuellement, appliquée. Par contre, on y applique le 1 sy 1 (1 à 1 ou l’un après l’autre). Le principe est simple : tu laisses une voiture passer et tu passes toi-même et ainsi de suite. Personne ne déroge à ce principe et personne ne sera fâché.

Partagez

Commentaires