Démenti : Lay Corbeille n’est pas Mamy Z. et ne fait pas campagne dans les élections

Article : Démenti : Lay Corbeille n’est pas Mamy Z. et ne fait pas campagne dans les élections
10 décembre 2018

Démenti : Lay Corbeille n’est pas Mamy Z. et ne fait pas campagne dans les élections

Au moment où vous lisez cet article, les faits qui y sont décrits ne sont peut-être plus d’actualité. Mais au moment où j’écris, il y a un inconnu qui utilise ma photo de profil mondoblog pour illustrer le profil de sa chaîne  youtube dans laquelle il fait campagne pour un candidat à la présidentielle malgache de 2019. Et ce n’est pas moi.

J’écris cet article parce que le signalement que j’ai fait à Youtube et mon message privé vers ce compte n’ont, visiblement pas, aboutis. Et avant que ma « bogossité » (d’antan) ne soit trop pesant sur les résultats du second tour, je préfère vous déclarer, officiellement, que je ne fais pas campagne pour le candidat Andry Rajoelina.

Youtube

D’abord, je n’ai pas (encore) de chaîne youtube mais cela arrivera plus tôt que je ne le pense. Les idées, j’en ai : musique, arrangements musicaux, covers musicaux, etc. Jamais, o! grand jamais, je ne m’amuserais à partager des contenus politiques. Et je n’utiliserai pas la photo d’un autre comme masque. Faire de la politique peut-être, la vraie, celle que je fais déjà un peu dans mon travail, dans les associations ou sur le jeu en ligne massivement multijoueur où je gouverne une cité virtuelle.

Nostalgie

Cette photo est facilement visible sur internet. Elle a été prise par ma femme avec un appareil photo « bridge » dans la lumière orangée du soleil couchant alors que les plantes étaient jaunis par la sécheresse. Et elle est (très) flatteuse. Je l’ai utilisé pour illustrer mon profil mondoblog en 2013 et c’est, au moins, la 3ème fois qu’elle a été « piratée » sur divers réseaux sociaux. C’est, malheureusement, un des revers d’internet. On ne peut pas croire ni faire confiance à tout ce qu’on y lit.

Je précise que je ne fais pas, non plus, campagne contre Andry Rajoelina. Je ne le connais pas personnellement et je ne veux pas juger, ni lui ni son adversaire, puisque je crois que si la vie ne juge pas toujours un homme, moi y compris, Dieu le fera en son temps.

J’ai, quand même déjà eu l’occasion de lui dire bonjour une fois. C’était en 2005 quand je profitais de quelques mois, rares, de chômage et j’accompagnais ma femme à son travail. On était passé devant l’INJET  (Société d’impression numérique appartenant à Andry Rajoelina) quand lui et sa femme entraient dans leur voiture et nous ont salué. On était 2 jeunes couples sans soucis et pas encore (trop) célèbres. Il a, ensuite, murmuré quelque chose à sa femme qu’on n’a pas entendu mais j’imagine qu’ils nous comparaient à des connaissances (ou nous ont pris pour d’autres). J’aimais cette période mais je ne peux pas y revenir, les enjeux ont trop changé.

Les élections

Malheureusement, le choix des malgaches pour le 2nd tour des présidentielles du 19 décembre prochain se limite à deux anciens dirigeants. C’est une mauvaise chose pour le vrai changement mais, au moins, on peut baser son choix sur l’expérience qu’on a eu avec l’un ou l’autre. Je ne suis pour aucun d’eux en particulier mais je sais comment je vais voter. Et c’est aussi mon conseil pour tous ceux qui ne savent pas encore choisir : demandons-nous ce que l’élection de Marc R ou de Andry R. apportera, réellement, dans ma petite vie et dans la tienne.

La réponse est en partie connue : mon futur dépend de moi et de mes choix, d’abord. Le prochain président aura le pouvoir de me faciliter la tâche ou de me mettre des contraintes. En effet, nous sommes tous connectés les uns aux autres et pouvons nous influencer, certains plus que d’autres. Donc, le choix devra dépendre de ce qu’on pense que l’un ou l’autre candidat fera pour nous, notre business ou contre nous et notre liberté.

Après la proclamation des résultats, peut-être que certaines personnes comme Mamy Z. gagneront une pactole si le candidat pour lequel il travaille si dur gagne. Peut-être qu’il gagne déjà des sous en faisant ce qu’il fait. Si ce n’est pas le cas (qu’il n’est pas sous contrat), et qu’il agit par pure fanatisme, j’espère au moins qu’il sera « heureux », dans son coin, de voir son idole devenir l’homme le plus puissant du pays. Ou, si son poulain perd, j’espère qu’il ne se jettera pas dans l’Ikopa. Pour moi, peu importe le président si je peux toujours faire librement ce que j’aime faire : mon travail, ma foi, ce blog, etc. et que je puisse toujours m’améliorer. Ce sont mes briques pour l’émergence de ce pays.

C’est pour tout cela que je ne vais pas vous partager le lien vers ce compte youtube qui a 1 seul abonné (moi pour lui envoyer le message privé), aucun contenu (il se contente de partager des vidéos à foison) et qui est peut-être un robot. Évitons le buzz. Je n’ai pas plus besoin de défendre quoi que ce soit. Et pour nous les malgaches et amoureux de cette île, utilisons nos cerveaux et allons voter, oui, mais surtout continuons à  servir le pays comme on le peut. Masina ny tanindrazana (la terre des ancêtres est sacrée).

 

Partagez