5 faux amis de la musique latino dans la langue malgache

Beinarbeit mal anders...

Sujet de fin d’année, parlons musique et danse. Je vais vous citer des mots communs mais de sens différents utilisés en malgache et dans la musique latino.

Ceci explique pourquoi il est facile aux auteurs compositeurs malgaches de faire des jeux de mots sur la musique latino et aussi pourquoi certains titres nous font sourire plus que prévu. Beaucoup de mots autour de ces musiques ont un sens en malgache, les voici.

1- TANGO

C’est la célèbre danse improvisée à 2. Et en malgache, on a la racine « tango » (prononcez « tangou »). D’elle, on a le verbe « mitango » qui signifie cueillir. Le rapprochement a été fait par le chanteur Gaby du groupe Jeneraly dans cette adaptation d’un tango argentin en ces termes :

Nioty voninkazo ery amoron-kady (on cueillait des fleurs près de la falaise)
Toa mpanambady andro alahady (comme des mariés du dimanche)
Nitangotango foana teny dia nandihy (on faisait des cueillettes et on dansait)
Nandihy sangodina eny amorom-parihy. (on dansait en rond près du lac)

https://www.youtube.com/watch?v=v8oMFcaPWtI

 

2- SAMBA

C’est une musique et danse brésilienne à consonance africaine. En malgache, samba est une racine qui est à l’origine de Sambatra = heureux et Sambany = première fois. En malgache, avec la répétition de racines, on obtient des nuances pour atténuer ou renforcer comme mafy =dur, mafimafy = un peu moins dur et mafimafy kokoa = un peu plus dur. Ainsi, la toute première fois, on dit « sambasamba ». Un titre tout trouvé pour le groupe Njila.

https://www.youtube.com/watch?v=olxEKWRJRzQ

3- LOCA

Loco ou loca peut signifier folle/fou en espagnol. En malgache, on a 2 mots qui se prononcent pareil : « laoka » : poisson ou l’accompagnement du riz et « loaka » : troué. C’est pour cela que lorsqu’on entend « loca loca loca », on entend « à manger » ou « c’est plein de trous ».

4- TOCA

C’est le verbe toucher en espagnol. En malgache, c’est exactement la même prononciation que « toaka »= boisson alcoolisé. Vous imaginez donc combien il est drôle pour un malgache de danser sur une chanson festive qui ressasse « loca, loca, loca…toca, toca, toca… ». Une invitation à manger et à boire, à une véritable orgie et à la débauche…pas si loin de la véritable traduction, non?

 

5-BESO

Pour finir, même si la liste pourrait être plus longue, j’ai choisi Beso qui en espagnol signifie un baiser et en malgache une voix de basse.

 

L’espagnol et les langues latines en général sont un peu plus proches du malgache dans la prononciation comparés à l’anglais ou l’allemand, entre autres. Ce n’est pas vraiment une surprise de voir tant de faux amis entre eux. En parlant de musique, j’aurais pu ajouter par exemple que « bamba » signifie uniforme en malgache; que lambada pourrait se comprendre lamban-dahy (tissu pour homme); et que rumba est très proche de romba. C’est fascinant, ou pas. Les malgaches expliquent les homonymies avec une adage qui dit que « les noms sont une plantation de cacahuètes ». Allez comprendre ce que cela signifie!