Traduction : Ramano be galona, le tirailleur oublié

Le groupe de folk malgache Lolo sy ny tariny a composé cette chanson « Ramano be galona » en s’inspirant d’un personnage véridique, tirailleur pendant la Seconde Guerre, que j’ai peut-être déjà croisé une ou deux fois dans mon enfance.

RAMANO BE GALONA Ramano plein de médailles (galons)
Lolo sy ny tariny

Ny tanin-dRamano Le pays de Ramano
Dia tany zanatany Était une colonie
Ny tany tamin’izany La Terre en ce temps là
Mbola feno zanatany Était pleine de nations filles (colonie)

Nanainga i Ramano Ramano devait partir
Tsy afaka nandà! Sans pouvoir refuser
Nirongo basy lava Armé d’un fusil
Nilanja barida Le barda sur le dos

Ady no naleha C’est la guerre qui l’attendait
Tsy anaovana kinanga On n’y avait pas droit à l’erreur
Nitifitra na maty Il fallait tirer ou mourir
Nefa olon-janatany Alors qu’il était citoyen d’une colonie (nation fille)


Naverina Ramano On a renvoyé Ramano chez lui
Tsy maty nefa adala ô Pas mort mais devenu fou
Ny vanja zay nipoaka Les bombes qui explosent
Nanjanaka ny lohany Ont colonisé sa tête

Galonan’dRamano ô Des médailles de Ramano
Dia nisy tena izy é Il y en avaient de véritables
Fa nisy nampihomehy Mais il y en avait de bien drôle
Nampihoraka ny ankizy Et qui faisaient rigoler les enfants

Satria kapsily Car des capsules
Sy fatina bilao Et des boulons usés
Korintsana eny an-tratrany Tintinnabulaient sur sa poitrine
Grade be tsy zakany De gros grades insoutenables

Nalevina omaly On l’a enterré hier
Ramano be galona « Ramano plein de médailles »
‘Reo mpananihany Les moqueurs
Nanjary nitomany Sont devenus les pleureurs

Ny tanin-dRamano Le pays de Ramano
Dia tany zanatany Était une colonie
Ny tany tamin’izany La Terre en ce temps là
Mbola feno zanatany Était pleine de nations filles (colonie)

vidéos :

http://www.dailymotion.com/video/xabvv5_ramano-be-galona-par-lolo-sy-ny-tar_music