-18, âmes sensibles, ne lisez pas : les Malgaches sont devenus fous

Fuyez, prenez vos affaires, ce que vous pouvez emporter et allez vous-en. Ce pays est devenu fou. Les Malgaches sont devenus fous. Si vous croyez encore que ce sont des gens sympathiques, accueillants, hospitaliers et dévoués, annulez votre expatriation, reportez vos vacances. Ou si vous insistez, venez et sauvez-moi, sauvez-nous de nous mêmes.

Il y avait quand même des craintes en moi. J’ai entendu parler depuis longtemps des dahalo (voleurs de zébu) qui ont changé de méthode en tuant, en prenant des otages et en violant. Mais dans ma tête, c’était parce que les victimes habitaient la brousse ou la jungle, comme dans les films. Je voyais aussi les voleurs à la tire (mpanendaka) et les pickpockets (mpangarom-paosy) comme de pauvres gars obligés de voler pour survivre, que c’est pareil partout dans le monde et qu’il faut juste faire attention. Aujourd’hui, je n’ai plus de doute, les Malgaches sont capables du pire.

Je vais vous les dire et vous les raconter, comme je les connais et à ma manière, ces faits divers, mais j’ai décidé de ne pas mettre d’illustration ni même de lien. Vous me comprendrez. Mais vous pourrez les trouver dans les journaux en ligne malgaches comme Midi Madagasikara par exemple.

D’abord, il y a les coupeurs de routes. On rapporte des histoires rocambolesques. Une fois, il y avait ce taxi-brousse. C’est comme ça qu’on appelle les bus entre 14 à 27 passagers qui transportent les gens entre des villes éloignées. Il voyageait de nuit et était à la queue d’un convoi, d’une caravane improvisée comme on fait d’habitude par peur des bandits. Dans ce journal que j’ai gardé, un des passagers raconte comment ils ont été distancés par les autres voitures et comment ils sont tombés dans l’embuscade de coupeurs de route. Ils auraient été détroussés puis sommés de sortir à tour de rôle, 4 par 4 vers les bosquets pour se faire violer, hommes, femmes et enfants.

Il y a aussi les enfants volés. Une petite fille a été retrouvée décapitée. Un petit garçon a été retrouvé sain et sauf à des kilomètres de chez lui. Un bébé de 2 mois a été arraché à sa nourrice en pleine rue puis emporté par un 4×4. Aujourd’hui, les écoles redoublent leur sécurité pour éviter qu’un enfant soit confié par erreur à un inconnu. Et puis, il y a cette personne qui a failli être lynchée par la foule car accusée d’être un voleur d’enfants.

Car oui, le lynchage des malfaiteurs avérés ou présumés, c’est aussi devenu monnaie courante. Le cas des vazaha de Nosy-Be d’il y a plusieurs mois déjà a été relayé de par le monde. Mais c’est tous les jours, ou presque que des bandits et des innocents se font massacrer sans procès dans les rues de Madagascar. Tenez, cette semaine, c’est récent, il y a eu dans les journaux le cas des bandits qui ont été brulés vifs. Dans d’autres cas, les présumés malfaiteurs sont tabassés à mort.

Apprêtez-vous maintenant à être choqués, à vomir ou à vous évanouir. Sinon, arrêtez de lire le reste. Il y a le cas de ce chauffeur, a priori, ce n’est donc pas un bandit. Mais il a renversé des gens sur la route lors d’un accident et à l’heure qu’il est ses victimes sont mortes. Mais ce chauffeur n’a pas survécu longtemps, les témoins de l’accident l’ont charcuté sur place à la machette et il n’en restait pas grand-chose après quelques minutes. Il n’a pas voulu fuir, mais faire face à sa responsabilité. Il a trouvé une mort horrible. Il y a quelques temps, il y avait aussi ce petit couple. La fille a été violée et abandonnée dans la rue et le garçon a été emmené par leurs assaillants. Son corps a été retrouvé quelques jours après, roué de coups et jeté dans le fleuve.

Car le viol aussi est devenu « à la mode » chez les bandits. On viole les femmes, les filles, les fillettes, les garçons, les vieilles, les bébés. Ce n’est pas comme dans les séries policières lorsque le profileur explique qu’un voleur est un voleur et un violeur est un violeur. Ici, les hold-up, les cambriolages, les accidents sont des « occasions » pour violer. Tenez en exemple ce que la presse locale a qualifié de sordide, c’est le cas de cette femme d’une trentaine d’années. Elle aurait été renversée par un train et en a eu une jambe arrachée. Des témoins l’ont ensuite vu se faire violer par 4 gars… sans sa jambe, donc, avant d’être achevée à coups de couteau.

Voilà, il y a deux jours, je voulais déjà écrire ce billet, mais à la place, j’ai expliqué les mots fitiavana (amour) et tia (aimer). Comme ça, la transition est plus abrupte. Je m’en fous si les meurtres, les enlèvements et les viols sont guidés par la mafia, la politique ou bien si seulement le fruit de notre pauvreté et des films à la télé. Je dois simplement en parler, comme ça, parce qu’en en faisant un billet, j’aurais contribué à les rendre plus invraisemblables, plus terrifiants, moins banals. Parce que je sais bien que les Malgaches sont censés être gentils et que tout ça n’est pas normal.

Oui, aujourd’hui, j’aimerais fuir, j’aimerais aller loin, si c’était possible. Mais je préfèrerais rester sans la peur pour ma vie, pour celle de ma famille et de mes amis. Ce pays est toujours un coin de paradis, mais il lui faut seulement moins de démons et un peu plus d’humanité.

92 Commentaires

  1. Miombo-kevitra ny amin’ireo rehetra ireo aho. Eny fa na hatramin’ny hoe te hitsoaka aza. Fa raha miteny aho hoe te hitsoaka tsy midika akory fa andeha tokoa aho fa mijanona ho faniriana ihany noho ny zava-misy satria ny adidy miandry no hijanonana. Tsy vitan’ny taim-bava sy teny fotsiny manko io hoe batibatiana ilay manoratra satria te andeha. Ho an’ireo manakiana noho io teny io no ilazako izany fa alaivo sary an-tsaina hoe ianao no ho tratran’ireo toe-javatra rehetra ireo, tsy mba te hiala koa ve hitady toerana milamindamina? Averiko ihany anefa fa ny faniriana hiala no mety misy fa ny adidy miandry no mampijanona ary ny fisian’ny olona mbola mahatsapa an’izany no mampisy fanantenana. 🙂

  2. C’est triste et horrible, certes. Mais de là à dire que LES MALGACHES sont devenus fous, et qu’il ne reste plus rien de notre sympathie et hospitalité, c’est HONTEUX ! Et quand c’est un de nôtre qui le dit, c’est SCANDALEUX !!! Arrêtez cette mentalité d’occidentaux, qui nous jettent tous dans le même panier !! Quand un Noir commet un crime, c’est toute la race qui est à reprocher ; pareil quand un Musulman tue, c’est tout l’Islam qui est mauvais. Et aussi cette mentalité de colonisés, qui pensent que tout brille en Occident et la vie est belle. Ce qui s’est passé à Nosy-Be, s’est aussi passé en Angleterre quelques mois avant ; là où je vis (en Europe), il y a quelques jours, un adolescent a jeté par-dessus un balcon du 10è étage sa petite amie enceinte de 6mois ; récemment quelqu’un a coupé en morceaux le corps d’un autre et les a envoyés en paquets par poste ; etc. Mais personne ne dit pour autant qu’ils sont devenus fous… Je ne vous critique pas parce que vous avez publié ces atrocités, mais je critique la façon dont vous les avez publiées. Si vous vouliez mobiliser les Malgaches, il fallait l’écrire en malgache et l’adresser aux Malgaches. Mais dire aux étrangers de ne plus venir, ou bien venir vous sauver ?? Ce n’est pas un acte de patriotisme du tout. Ils vont pas venir vous sauver !!! Le seul effet de ce blog est de confirmer à ceux qui le pensent déjà, que nous sommes TOUS des barbares (vous inclus), et éloigner ceux qui pensent à venir à Mada, mais hésitent encore. Car malgré ce que vous dites, Mada est toujours un pays merveilleux à visiter et les cas d’attaques aux touristes sont toujours assez rares. Vous avez un talent de blogueur, continuez à promouvoir notre pays, à parler des choses merveilleux qui se passent ou trouvent là-bas. Car les journaux occidentaux parlent rarement des bonnes choses dans des pays comme le nôtre, ce qui fait penser à leurs citoyens qu’il n’y a que de la violence et de la maladie en Afrique (oui, Mada fait partie de l’Afrique). C’est pas la peine de les soutenir dans cette campagne… Btw, j’écris maintenant, car on vient de m’envoyer le lien. Imaginez combien d’étrangers l’ont aussi reçu et lu le blog, et combien d’entre eux ont maintenant un avis favorable à Mada et viendront « vous sauvez »…

    1. Ce n’est pas moi qui ai mis Madagascar sur la liste rouge ou noir du tourisme. De la famille et des amis à moi vivent dans le tourisme et cela fait longtemps qu’ils ont déserté l’île, les toutristes. J’espère que dans quelques temps, quand cet article sera périmé, ils se diront : »non, ça date de Nov 2014, il n’y a plus de risque maintenant ». Et j’espère qu’on ne lira plus dans les journaux qu’ils ont été dévalisés ou tués pendant leurs randonnés. Oui, j’écrirai encore pour attirer les touristes (car il y a déjà beaucoup d’article dans ce sens dans ce blog) mais il faut que la situation change vraiment.

  3. Bolatsara Andriamialy,

    Tu es courageux même si çà choque, et les mots sont certes assez durs , mais peut-être nécessaire parfois pour réveiller la conscience des malgaches. L’auto-défense c’est toujours bien pour Mada pour son image et l’améliorer. Mais l’auto critique est plus que nécessaire maintenant, pour faire avancer le pays vers un progrès social et matériel qui profite à tous pas seulement aux plus forts de la nation ! et il faut de toute façon mais surtout trouver des solutions pour l’interêt général pas seulement privé. Il manque encore une élite plus citoyenne au sens de Grands patriotes et de Grands Hommes d’Etat avec une gouvernance collégiale, transparente,démocratique à Mada dans le but d’élever le niveau du peuple et donner accès à l’égalité des chances et une vie digne aux familles malgaches. mais ceci n’est qu’une condition necéssaire, ce qu’il faut est que chaque malgache (celles ou ceux qui peuvent hélàs vu les conditions difficiles de survie) agisse réellement individuellement d’abord, apporte sa petite pierre à l’édifice pour se changer soi même ( ou être en phase avec ses valeurs ) et montrer une voie possible de solutions à apporter étape par étape. et ne pas trop compter sur un quelconque Système (quelque soit ses défauts et ses qualités) qui pourrait régler d’un coup de baguette magique les misères humaines vécues un peu partout généralement dans le monde et particulièrement à Mada. Veloma F-Aga

  4. Marina ilay voalaza fa ilay hoe hitsoaka…omena lalana izay te handeha :).Ny an’ny olona aza ny fireneny rava sy potikin’ny ady ( fanolanana, vono olona, fahapotehina, sns) ,mazoto izy manarina azy. Misy ny fanantenana, maro ny tanora no mahay sy vonona hanova zavatra, raha toa ka tsy tsapatsika izany dia mila mivoaka ny trano kely aloha dia mifanerasera sy mitady ny volamena eo anivon’ny tsirairay. Gazety ve no avelantsika hameno ny atidohantsika, izy anie mahazo vola mampiseho anreny e, ka dia ho ataony foana io. Azakazaka io , miazakazaka isika izao, asa raha manampy antsika ilay mifanakivy na tsia. Tian’ny frantsay tsara mihintsy io article nao io, izy koa mo amin’ny teny frantsay,  »vahoaka resy, malemy, tsy vonon-kiady » sns, mila mandinika tsara mihintsy alohan’ny hitenenana zavatra na marina aza, avadibadika tsara amin’ny lafiny rehetra.Loi d’attraction io , rehefa negatif foana no itondrana azy dia negatif ho azy io.

    1. Fomba fanoratana io manran fa tsy hevitry ny mpanoratra, blog ity fa tsy gazety na journal intime. Ato aza misy tantara foronina. Misy mahazo dia misy tsy mahazo, misy faly dia misy tezitra, zany foana ny fiainana. 🙂 misaotra tamin’ny fandraisana anjara.

      1. Fomba fanoratana tokoa ilay izy ho anao, na blog sns, fa tadidio fa io lahatsoratra fohy io mety hampitsimbadika ambony ambany fianan’olona an-tampitrisany ( hotels, mpanao asa tanana, mpivarotra sns sns) , manosika ny olona aman-tapitrisany tsy hiady fa hitsoaka, manimba ny lokon’i Madagasikara io, ny fizahan-tany sns. Ianao tompony aza te hitsoaka ka ny olona ve ho avy. Amin’ny teny vahiny ihany koa , mila miteny vahiny ve hiresahana amin’ny malagasy? Tadidio fa manana fahefana lehibe ianao na dia mpanoratra blog aza , misy olona maro mety ho voakasikao fa tsy «  »juste blog » » fotsiny io, ataoko amin’ny teny vahiny «  »un grand pouvoir signifie grande responsabilite » »

        1. Tsy mahay manoratra tsara aho angamba…raha manoratra aho hoe : « ne venez pas … ou…venez pour nous sauver » ary raha miteny aho hoe « j’aimerais partir…mais je préfèrerais rester » maninona no ilay ao alohan’ny « mais » ihany no voavaky? Fa misaotra aloha amin’ny fandraisana anjara fa raisiko ny kihana.

  5. Tiko mbola samy isika Gasy eto no mieritreritra de nataoko teny gasy. Manenina ze zavatra ratsy ka tsy hita eto @’ity firenena ity. Firenena efa ho rava izy ity zalahy, ho an’izay afaka mandositra ndana mandositra. Tsy ny fijanonanao eto kory no avita hanavotra ity firenena tena efa eo amorontevana. Tantara sisa zany Malagasy zany ao arina kely ao. Ady antrano pôlitika lo zao no hita fa ra izao no mitohy de hivadika tena izy io. Malahelo aho milaza izany nefa tsy afaka anao inona intsony, mitazana sisa. Za ko ary mba te hitsôka fa mba waiza mo eh! ho an’izay manana moyen ndana milefa.

    1. Mbola gasy aloha ny 80% any namaky an’ito. Ito irery no article-ko ka avy eto Dago ny majorité namaky. Ireo commentaires koa dia milaza fa reo ip maro avy any ivelany d olona miteny gasy. Misy article maro manindrahindra ny gasy sy gasikara koa ato 🙂

  6. EKENA FA ZAVA MISY IREO , Fa angaha tsy maintsy natomboka tam ito le article e… ? « Fuyez, prenez vos affaires, ce que vous pouvez emporter et allez vous-en. Ce pays est devenu fou. Les Malgaches sont devenus fous. Si vous croyez encore que ce sont des gens sympathiques, accueillants, hospitaliers et dévoués, annulez votre expatriation, reportez vos vacances. Ou si vous insistez, venez et sauvez-moi, sauvez-nous de nous mêmes. » sa hi crée buzz fotsiny le tiana atao??
    ny toe-tsaina otran zao mitsy vao may mampiletika bain a… tu es parano? moi pas.. je dirais courageux de faire de mon mieux au lieu de fuir…Tanindrazako io dia malagasy ireo, tiako foana

    1. Tsy te hi-créer buzz io ka. La preuve, tsy izaho mihitsy no nanaparitaka tampoka an’io 06 fev 2015 fa misy antony ao…ary raha n bizz le izy dia le olona zan samy nahita noraisina ho azy. Flatteur be ilay hoe ‘ty blog kely ity no hanimba ny image n’i Dago rehetra.

  7. Ton article me choque à deux niveaux. Tu as voulu interpeller sur la « normalité » de ces violences, qui sont devenues « banales » et tu as réussi. La-dessus tu as bien raison, ce n’est pas normal qu’un peuple aussi chaleureux et « tsara fanahy » (excusez-moi mais je ne trouve pas de termes exacts pour le traduire) que les Malagasy soient tombés dans cet état d’âme obscur. La pauvreté? La famine? Le désepoir? L’ignorance? Il est normal de se poser la question car ce sont des choses que nous n’aurions jamais cru possibles dans le pays il y a encore quelques années.
    Mais pardonne-moi de te dire que ta façon d’aborder le sujet en lui-même me choque. J’ai bien compris ton intention mais je pense hélas que tu n’as pas vraiment envisagé sa portée. Ce que tu as fait, c’est obscurcir davantage l’image du pays aux yeux du reste du monde, tu ne fais pas honneur à ton pays, ou pour ainsi dire tu t’es « dépatriotisé ». Tu as pris l’approche du journaliste de RFI ou de TV5 Monde et c’est dommage.
    Sans remettre en question le fond du sujet, je pense que tu t’es complètement gourré dans ton approche. Au lieu d’interpeller tes compatriotes, tu les choques. C’est les étrangers qui seront touchés par ton billet, pas les tiens.

    1. Kaila, c’est voulu, les cibles sont bien les gasy ET le monde entier. Si j’ai écrit tout ça, penses bien que le monde entier le pense depuis longtemps…ne mettons pas la natte neuve sur notre tas de boue…

  8. « Oui, aujourd’hui, j’aimerais fuire »: ce sont des termes comme çà qui font que les gens n’évoluent pas… oui fuyons tous tant qu’on y est, laissons pourrir notre pays? fuir c’est lâche. Y a de l’horreur partout, la situation s’est empirée à Mada, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut dénigrer son pays

  9. Et ben si la justice faisait vraiment sans boulot et surtout sa vocation, il n’y aurait pas de fitsaram-bahoaka. Vas voir qu’à Mada un homme ayant volé 2 poules se trouve emprisonné des mois alors qu’un gosse de riche ayant causé un accident mortel est seulement sursitaire.

    1. Oui, c’est trop vrai, mais ce qui est malheureux c’est que ce sont les mêmes voleurs de poules qui se font lyncher mais les riches s’en sortent, même devant la justice populaire.

  10. Mais arretez de dire que n importe ou dans le monde il y a des patati et des patata mais on s’en fout de ce qui se passe ailleurs. Ouvrez les yeux bon sang au lieu de critiquer l auteur. A mada on n etait pas habitué a voir ou entendre ce genre de chose c est pour cela que ca nous choque. Si de plus en plus de gens partagent ce blog cest qu il y a une raison non. A l etranger c est leur quotidien donc plus personne ne reagit.

  11. Tena marna b daholo lesy ito soratanla ito
    tt ce ki reponde que c honteux m dir du mal d sn pays etc tu ten fou mec. Ela ar mba nanao otran le chaufeur an taxi b, tu assume. T reste la, et tu es vrai. Fa tena lasa biby lesy ny olombelona am zao. Certe c vrai ke c pa mieu ailleur fa Kosa g bkp voyagè mais ici c PIRE!!!!! Tena trop lôtra lesy le toe tsain le ol amzao a!
    Merci du partage lesy e. Et cntinue sur ta voix, necoute pas les autre surtout.
    bn courage pr la suite
    🙂
    (y)

  12. <misaotra anao nizara ny article, mampalahelo ny toe-tsain'ny olona sasany te hanafina foana ny zava-misy eto amin'ity firenena ity, ireo ny zava-misy re ry zareo a, ka mba raiso izay andraikitra tandrify anareo fa aza dia mitsikera fotsiny hoe adala ny auteur nanoratra an'io, mampalahelo fa manaratsy gasy, fa ireo zavatra nolazainy ireo dia tsy nisy teo aloha izany hoe 5 taona lasa nefa izao lasa misy ary eo ambany masonareo rehetra izay manoratra ireo nefa ianareo tsy misy manao na inona na inona fa mijery fotsiny dia be théorie avy eo, ka hoy aho hoe aza be tsikera ary fa mba ataovy izay tandrify anao e mba hampandroso ity firenenao ity satria ianareo ireo izany patriotes!!!

  13. Franchement bête comme article !!! tu crois qu’ailleurs c est mieux ? Partout dans le monde les crimes existent et peut être même pire qu’ à Madagascar. Mais delà à dire fuire le pays c est complètement nulle comme idée !!!

  14. tena sahy manitsy tsipelina ilay « mpanoratra » kanefa ilay zavatra nosoratany ary tena tsy misy dikany mihitsy. D’autre part aussi c’est votre blog alors vous percevrez l’usage, les fruits de l’usage et les les biens d’usage de votre article. Soa ihany fa mangataka hiala eto amin’ny tanindrazanay ianao fa Madagasikara dia tsy mila, ary tsy hila olona tsy mahazaka lazon’ady intsony. Bon bref moi je voulais juste dire que ce sera toujours le type d’approche systémique de ce genre d’individu (càd vous) ,c’est que vous ne faites que véhiculer une peur; équivaut à « problème », dans une société déja fragile. Homme de patrie que vous prétendez être, présentez des solutions. Celle que vous nous compuniquez ici est totalement absurde, et je me demande même si ce n’est pas votre système cognitif qui fait défaut.

  15. Je n’excuse certainement pas les actes de violence et inhumaine effectués par ces personnes. Mais faire le « manosim-potaka » de son propre pays… C’est HONTEUX! Que ceux qui pensent que c’est mieux ailleurs et qu’ils auront moins « peur » de partir que de rester, qu’ils partent. Et qu’ils laissent le libre arbitre aux autres de visiter le pays. Ils ne sont ni cons ni idiots ni inconscients pour ne pas s’informer sur les actualités avant de venir. Cessez de toujours pointer les autres du doigt! Si vous ne réagissez pas positivement en recherchant des solutions n’enterrez pas les autres qui ont toujours leur lueur d’espoir. Partez et reniez tout simplement vos origines! Occidentalisez-vous. Merci, de laisser Madagascar aux MALAGASY

      1. Tsy ny fahadisoako eo amnn’y tsipelina no mampiova ny fahamarinan’ny ambarako. Misaotra anao nanitsy na dia izany ary.

        1. Tsy diso daholo ny nambaranao Rhobs fa ny gasy ve volana Novambra 2014 aho niteny an’io fa hoe sao tsy rariny, sao tsy gasy intsony zany izao miseho izao, 06 febroary 2015 vao taitra sady tsy ny famonoana sy fanolanana no iadiana fa ny hoe aleo ihany ny mpanjanaka ho avy fa aza sakanana, mandehana ianao mitsoaka rehefa tsy mahatanty fa tsy misy an’izany eto Dago…milamina eto, paradisa…fa soa ihany fa nahavaky an’ito aloha mba samy hieritreritra

  16. Merci l’ami 🙂 toujours content de te lire. Continue à nous raconter la ie à Madagascar et mets les liens aussi 🙂
    Bises de Paris au froid

  17. lool ne me fais pas rire! partout dans le monde c’est pareil! à madagascar ça n’est vraiment rien! c’est horrible atroce et malheureux certes mais ce n’est pas une raison pour fuir Mada! si tout le monde pensait comme ça, où le monde irait alors? sur quelle planète? et comment?
    je pense que tu t’es mal exprimé puisque après tu dis « N’hésite pas, viens. Ici, c’est toujours le paradis. Comme tu dis, il y a pire ailleurs. Avec cet article, je veux surtout dire que ces violences ne sont pas normaux et il faut chercher le pourquoi comme Wilfonkam l’a dit. »
    tu dis de fuir madagascar mais après tu dis viens toujours, ce que je voulais dire c’est que… »
    Exprime toi bien ou décide toi vraiment dans ce que tu veux! fuir ou venir?

    Tout le monde est fou, l’être humain est fou! alors fuyons tous alors! c’est bête!

    ce qu’il faut faire c’est de trouver comment arrêter ces crimes horribles et toutes les mauvaises choses qui se passent et non fuir les malgaches! ça ne résoudra rien! c’est pour ça que ça continue! bcp de gens sont assez peureux pour voir la vérité en face et agir! ils sont juste là critiquer et rabaisser! au moins si vous avez peur et que vous ne savez pas quoi faire, taisez vous, c’est mieux au lieu de dire n’importe quoi!

    les autres pays dans le même cas, s’entraident, se soutiennent mais toi qu’est ce que tu fais là? tu enfonces encore mada! un bon exemple de montrer la solidarité entre malgache!

    Et dire que tu es un malgache! un bon exemple! c’est toi qu’on devrait fuir!
    Une dernière chose que les malgaches devraient se mettre dans la tête: que les malgaches en eux même ne sont pas des anges anie! être humain avant tout comme les autres français, espagnols, allemand, arabe, africain, asiatique…

    Qui ne voudraient pas vivre dans un monde de paix sont chichi!? mais pour avoir ça, il faut savoir bouger!

  18. non mais il y a des gens qui ne n’ont rien compris du but de l’article,mon je pense que l’auteur est un vrai patriote

  19. N’importe où dans le monde il y a de la crime, je pense que c’est 0,0001 % (peut être moins) des malgaches qui sont les victimes de ce que tu dis. Donc je ne vois pas l’utilité d’ecrire un article pour faire paniquer ses compatriotes et aussi faire fuire les touristes et les investiteurs. Sinon toutes vérité n’est pas bonne à dire mais vu la médiatisation aujourd’hui …

    1. tu sous-estimes le pourcentage des victimes parce que tu n’as pas encore subi, ou vu de tes propre yeux ces horreurs citées par l’article.

  20. L’insérurité y règne c’est vrai mais de là à dire aux autres de s’enfuir ou même de ne pas y mettre les pieds, c’est de trop. Je ne suis point à Mada mais je compte bien y revenir, peut-être que c’est parce que je n’y suis pas que je comprend mieux la signification des mots « CHEZ MOI ». Bien que j’apprécie le fait que vous partagiez vos avis, mais en tant que Gasy c’est honteux la manière dont vous decrivez votre propre nation et des autres Gasy. Fuyez si vous voulez mais c’est un point qui fait toujours triste à voir chez nous les Malagasy, on manque d’amour pour la patrie.
    Aucune différence ne sera peut-être faite quand j’y retournerai, mais au moins je sais que je ferai de mon mieux parce que j’aime cette île malgré tout.
    Je ne dis pas que vous devriez faire de même, mais pensez-y 2 fois avant de mettre ce genre d’article.

  21. I mean we all know that it’s bad enough.
    Seing all the situation now is horrible but that doesn’t mean that u have to say all the bad things.
    We need hope
    We need help for our country to be better then this.
    Hope that one day we can all tell the good story to our grand children.
    I know that it’s hard but having faith is the best thing to do and hopefully it will change.and I am not saying that the thing u say is not true,it’s true and that why we need hope.
    Hope everybody will understand that the only way to get the country out of this is working together.
    I really hope Madagascar will come how it was before.
    Not today,not tomorow
    But hopefully really soon

  22. Monsieur Ramose!
    A travers vos mots, je sens qu’il y a à la fois un vrai traumatisme et une bonne technique de narration. Il y a aussi un vrai talent sur l’Art du copier – coller à propos des différents faits divers vu dans des journaux qui ne demandent qu’à vendre le maximum d’exemplaire (Applaudissement & standing ovation! Même Luc Besson n’aurait pas fait meilleur que ça) Alors maintenant, vous jubilez devant votre ordinateur en lisant les quelques réponses qui tendent à approuver voire cautionner vos propos. Ça y est! votre objectif a été atteint et il a eu l’effet escompté. Quel talent Monsieur Ramose!
    Oui, l’insécurité règne à Madagascar, tout comme dans beaucoup de pays occidentaux (il y a pire même!). Oui, il y a une mauvaise gouvernance tout comme dans beaucoup de pays à travers le monde. Je côtoie des étrangers de différentes nationalités, je fréquente des associations et ONG dont la plupart des dirigeants sont des personnes de nationalité étrangère. Mais je tiens à te rassurer Monsieur Ramose que malgré la situation, ils ne se sentent pas menacés ni prêts à faire leurs valises pour fuir le pays.
    Après avoir lu votre histoire, on se dit que forcément ce Monsieur Ramose a été récemment victime d’une agression physique. Et que ça lui a fait vraiment mal. Peut-être, a-t-il été violé? On ne sait pas mais forcément il y a quelque chose derrière. Ce qui est sûr c’est qu’après avoir raconté cette histoire dont le but principal est d’enfoncer encore le couteau dans la plaie, ce Monsieur Ramose n’est pas prêt à revenir de si tôt dans le pays au risque de se faire agresser à nouveau par son propre conscience. Mais je tiens à te rassurer Monsieur Ramose que même une mouche ne te fera pas de mal tellement votre cas est pitoyable. Bon courage quand même!

    1. Hary Fidy, hary.fidy@gmail.com IP : 41.188.38.254 , le Monsieur Ramose s’appelle Andriamialy, il est à Antananarivo et il y reste. Il n’a pas encore été victime d’agression physique, mais il ne veut pas croire que vous le menacez publiquement. C’est pour cela qu’il approuve votre commentaire comme tout autre. Cet article de 2014 vous a été apporté par quelqu’un de votre entourage en ce 06/02/2015 sinon vous n’auriez pas eu vent de son existence. Quel était le but en 2014, et quel est le but de celui ou celle qui vous l’a fait suivre?

  23. Mila mitsaoka nareo rehefa mifanena amin’ilay mpanoratra satria izy MALAGASY.

    Run away when you meet the author of this article, he is also MALAGASY.

    Fuyez si vous croisez l’auteur dans la rue, lui, il est aussi MALAGASY (MALGACHE).

  24. Well, i can see this author is very paranoid, crime exists in every country but to over say things is not good at all. Be more kind with your expression, Have compassion to the country’s struggling economy by not causing havoc by telling tourists or potential investors not to come or even for those who are already here to return home. Don’t exaggerate things, you are not going to give jobs or create companies to rebuild the economy, so don’t make things worst for many Malagasy because you’re a paranoid. I am not saying that those things didn’t happen, but there is a better way to say things and to have your readers to engage in a good discussion that will lead to something much productive to alleviate this crime problem.

    1. Koloina, this text doesn’t exagerate anything. If you have read it carefully, it is written that I have avoided to give details. Details are avalaible on every Facebook timeline, inside newspapers. I don’t think that a lonesome blogger like me is able to do something else here but writting. Now that I have seen all the power that it brings, I will continue. But, I urge my followers to comprehend the texts like they have been written for purpose.

      1. Le crime est universel et non seulement à Madagascar, soit un homme et affronte tes cauchemars!

        Tsisy maty amin’ny tsy androny izany!.

          1. rehefa izay no anjara ahafatesany dia izay zany, raha mbola sitrapon’Andriamanitra ny ahavonjy azy dia hainy no manao izany!

          2. Marina izany fa ny fiteninao azy manjary toa manambara hoe : ilaina ny mpamono olona mba hamono an’ireo izay efa tapitra andro. Ny sitrapon’ny Tompo tsy maintsy tanteraka fa loza ho an’izay mahatonga ny fanafintohinana Lioka 17:1

  25. vous voulez la vérité? on n’a pas pu retrouver le couvercle de la boîte de Pandore égaré il y a 6 ans.
    à force de banaliser l’injustice sous toute ces formes, c’était dommage d’espérer autre chose en retour.
    et parlons des autorités, vous voulez enfoncer le clou?

  26. C est horrible. Je suis malgache mais je commence a avoir peur des malgaches. Vue la facon dont ils ont tué mon ami a anjanahary. Je suis ecoeuree et j ai la chaire poule rien que d y penser. L’heure est grave. J ai peur pour ma famille. Je ne suis plus tranquille

    1. Oui Hanitriniala, c’est ce que je dis depuis ce matin… si les gens recommencent à partager cet article c’est que depuis que je l’ai ecrit, cela ne s’arrête pas, et peut-être que cela s’empire.

  27. Quel est but de l’auteur, est-ce qu’il vit à Madagascar ? est-ce qu’il connait ce qui se passe dans les autres pays ? non n’exagérons pas, il fait bon vivre à Mada, encore et toujours .Arrêtez de le détruire comme vous le faîtes , heureusement qu’il n’y a pas deux comme vous , sinon … Monsieur, réfléchissez bien avant d’écrire de telle désolation, essayez au contraire d’aider vos compatriotes si vous le pouvez , mais ne le tuez pas ,comme vous le faites maintenant , s’il vous plait, s’il vous plait

    1. Encore heureux si Gasikely se sent bien. L’auteur vit a Antananarivo et il est parano, il rentre tôt et s’enferme à double tour et il évite d’avoir des ennemis. Il a vu plein d’autres pays, et si ce vieux texte a ressurgi en ce début février 2015, toi qui est à Mada, toi même tu sais pourquoi…mais c’est pas le text e qui est à changer

      1. Pas plus tard qu’hier, l’histoire de ce styliste tué sauvagement, on ne sait pas ce qu’il y derriere l’histoire mais son meurtre n’a pu etre comis que par des sauvages inhumains.

          1. Miarahaba Tompoko,
            Miala-tsiny fa malagasy ny tenako, ary tohana nahita ity lahatsoratra ity, koa misaotra anao mandray izao hafatra izao:
            Mino aho fa raha mipetraka ao Iarivo ianao dia mahay teny malagasy, ary heveriko fa malagasy ray sy reny.
            Koa mampalahelo ny filazanao etoana, ho fantatr’izao tontolo izao, fa lasa adala ny malagasy, izany hoe ianao koa…
            Marina fa mandalo fotoan-tsarotra ny firenena, ary maro ny habibiana vitan’ny sasany, saingy tsy izanyno hisokajiana ny malagasy ho adala tsy akory. Fantaro fa mety ahitàna tranga toa ireny ihany koa @ firenen-kafa, nefa tsy hisy teratany amerikana hilaza fa adala izahay, na koa frantsay hidradradradra ho ren’izao tontolo izao fa adala ny frantsay.
            Manao veloma am-panajana Tompoko,
            NR

          2. Le crime n’est pas une question de race! c’est une question d’humanité! l’homme est un animal.
            T’as qu’à fuir sans faire de bruit, ou donné une solution à part ta lâcheté! au lieu de faire tout une histoire pour la planète toute entière soit au courant!

    2. Je suis tout a fait d accord avec l’auteur. C’est la triste realité c’est tout. J’aime toujours madagascar mais tout a changé surtout la mentalité. Et ce n’est plus le temps de fermer les yeux et de dire que tout va bien alors que tout va mal.

  28. Ton billet en lui-même est une boucherie. Bien trash, j’en suis toute secouée encore. La criminalité et le banditisme sont de vraies plaies et là j’ai clairement l’impression qu’elles se sont transformées en gangrène. Va falloir des mésures très radicales à mon avis pour ralentir tout ça.

    Bon courage et surtout soyez prudents tes proches et toi.

  29. Après le lynchage de NB je me souviens avoir trouvé comme explication (pas une excuse) que ce sont les magouilles des politiciens qui mènent le pays vers le fond et poussent la population est à commettre des actes désespérément horribles. Mais tu as raison : « tout ça n’est pas normal ». C’est surtout un triste gâchis ! Madagascar et les Malgaches méritent tellement mieux.

    1. Je ne trouve pas ta théorie mal fondée. Et lorsqu’on sait que les bandits sont armés et equipés, lourdement, on n’ a plus cette idée de voler pour survivre. Mais comme l’a dit une compatriote dans les precedents comments, c’est plusieurs facteurs.

  30. Je trouve que tu as raison, c’est un pays sincèrement merveilleux, chaleureux et convivial: il n’est pas normal que la violence de ces faits divers devienne normale et banale. J’adore mon pays, j’aimerais que beaucoup le découvrent. Mais avant tout, il faudrait que nous mêmes, nous les malgaches, nous nous y sentions à l’aise et en sécurité…

    1. J’ai raison! 🙂 ou plutôt 🙁
      Il faut tout faire pour arreter la violence. Mais, aussi, il faut respecter le droit et la dignité des victimes. Dernièrement, les faits divers sont devenus des exutoires pour la société. Un peu comme s’il nous fallait ces souffrances des autres pour se dire qu’on est vivants. Des survivants! Peut-être que le mal est partout et je trouve toujours que Madagascar est bon à vivre comparé à ce qui se passe dans les infos internationales.

  31. Je pense que les Malgaches sont à bout (la crise, la pauvreté qui envahit peu à peu)et qu’ils n’ont plus ou peu confiance en l’Etat qui devrait les protéger et leur assurer la sécurité…et la justice…on sait à peu près ce que ça donne en ce moment, du coup, l’on se replie sur soi et on se défend comme on peut, et les voleurs, violeurs…Etc…se sentent invulnérables vu qu’il n’y aura personne pour les arrêter, même plus la peur du gendarme et de l’autorité!

    1. Peur du gendarme et de l’autorité… Vous voulez rire ? il n’y a qu’à les payer et ils tueront leur propre mère. C’est peut-être à eux qu’il faut donner une « bonne correction », c’est eux qui devraient avoir peur de nous autres Malgaches et alors seulement ils feront proprement, éthiquement, leur boulot. Il vaut mieux que je m’arrête là.

      1. Je comprend dans ton commentaire que tu voudrais éduquer les forces de l’ordres et aider les autorités dans leurs décisions. C’est très fort louable Andry Be 😉 .

  32. Terrible Terrible…
    On peut valablement se poser la question de ce qui se passe, du pourquoi du comment d’un tel déferlement de barbarie.
    Cela dit, certains aspects, le lynchage de violeur présumé j’entends, sont aussi présents, dan sue moindre mesure dans mon pays le Togo.
    La dégradation des conditions de vie y est sand toute pour beaucoup, mais quand même!
    Merci du partage camarade, je le garderai à l’esprit, on ne sais jamais. Ce serait bien au final, que tu nous donne quelques éléments de réponses quant aux causes sous-jacentes. A très vite!

  33. mais n’ya t’il pas un peu de cela dans toutes les coutumes et pays? Au Togo, des jeunes filles ont été retrouvés décapités, des voleurs attaquent l’aéroport national…Il yen a partout. Regarde la violence inouïe en Afrique du Sud, les missionnaires comboniens ont été attaqués trois fois dans la même journée… moi, je rêve de visiter Madagascar!

    1. N’hésite pas, viens. Ici, c’est toujours le paradis. Comme tu dis, il y a pire ailleurs. Avec cet article, je veux surtout dire que ces violences ne sont pas normaux et il faut chercher le pourquoi comme Wilfonkam l’a dit.

  34. C’est vraiment horrible, terrifiant tout ça. Heureusement que tu n’as pas mis d’image! Ton récit est déjà assez choquant comme ça.
    La prochaine question, a mon avis, c’est «Pourquoi ? » Pourquoi tant d’horreur, pourquoi tant de violence ! Que font les autorités compétentes face à tout ça ?
    J’aimerais bien que tu te penches sur la question et pourquoi pas, que tu partages ton avis avec nous.

Les commentaires sont fermés.