10 régions pour sentir le froid à Madagascar

Madagascar est une île tropicale de l’Afrique et de l’Océan Indien. Mais il est possible en cette période, pour vous amateurs du froid et des tremblements, de passer de bons moments à vous geler les oreilles. Il suffira de visiter les endroits de cette liste.

Photos : layandri

1-ANTANANARIVO

Pour ceux qui débarquent à Antananarivo en mois d’hiver pour la première fois, cela peut être un choc. Si le vol arrive avant l’aube ou au petit matin, la température est alors en dessous de 10°C. Les records tournent autour de 3-5°C le matin et rarement au-dessus de 20°C au plus chaud de l’après-midi.
Les touristes restent souvent en escale de quelques heures pour ensuite continuer vers les plages ensoleillées des cartes postales. Mais Antananarivo, elle est perchée à plus de 1200m d’altitude. Imagine seulement que tu es à la plage et que le Palais de la Reine est à 1km au dessus de ta tête : cela explique son climat tempéré. Mais en plus, elle est entourée de chaînes de montagnes qui bloquent tout vent chaud venant des côtes. Nous allons en parler plus tard.

2-ANTSIRABE

A la météo, la 2ème ville de l’ancienne province d’Antananarivo est toujours la plus froide. On dit même que dans ces régions, il y a de la neige, très très très rarement.
Cette ville d’eau possède tout ce qu’on recherche autour de cet élément vital : source chaude, eau naturellement gazeuse, lacs, rivières, usines de limonades et de bières. Mais pour y séjourner en hiver, il faut vraiment aimer le froid.

Photo : madacamp

3-AMBATOLAMPY

Les 3 villes ou villages qui suivent sont des étapes où certains voyageurs rentrant sur Tana s’arrêtent pour manger ou parfois dorrmir.
Ambatolampy, depuis le Sud, entre Antananarivo et Antsirabe est, à mon avis la plus froide des 3 sauf qu’elle n’est pas citée à la météo. J’y ai dormi une nuit d’hiver. C’était la plus froide que j’ai jamais vécu. Je n’ai pas bougé d’un poil car le moindre mouvement pouvait me mettre en contact avec des parties glacées de mon lit.
Pourtant, la visite de cette ville est incontournable dans le circuit Sud car elle abrite les artisans du métal et elle produit nos marmites et ustensiles de cuisines. Ses artisans sont capables de créer même des copies interdites et illégales de pistolets.

4-AMBANITSENA

C’est plutôt un village qu’une ville sur la route de l’Est. Il marque la fin de l’ascension vers la capitale. Il est célèbre pour ses petits restos pour les voyageurs. Le matin, dans le brouillard glacial, il propose la soupe de riz au brèdes accompagnée de saucisses, de kitoza (viande de zébu boucanée) ou d’omelette.
Une fois, dans les années 90, on est monté à Tana à bord d’un taxi-brousse, vieux 4×4 réaménagé, dans lequel je n’avais pas de place pour mes jambes et le chauffeur nous a imposé une pause de 4 heures là pour éviter d’entrer à Tana la nuit. C’était 4 heures d’enfer pour nous qui n’aimons pas le froid.

Photo : layandri

5-MANERINERINA

Maintenant c’est la route de l’Ouest. Le nom de ce village signifie « visible car haute et dégagée ». Et c’est bien le cas, c’est froid et venteux comme pas possible. On vient aussi de finir de gravir le versant Ouest du plateau et il est salutaire d’y faire reposer son moteur. Si on vient de Majunga, et on est passé par la cuvette de Maevatanana, record en terme de chaleur, le choc est évident. Je dirais que s’il fait 15°C, le ressenti doit être à 5°C.

6-TOAMASINA

C’est le chef-lieu de la région Est, ancienne capitale de province, actuelle capitale économique. C’est le plus grand port de Madagascar mais c’est quand-même une ville prisée par les vacanciers. Comme presque toutes les villes côtières, il y fait chaud même en hiver. C’est mon avis d’habitant d’Antananarivo. Par contre, ceux qui habitent là-bas disent qu’ils ont froid. Là encore, il s’agit de ressenti. Peut-être qu’après quelques années, on sentirait bien la différence de température entre les saisons.

Photo : layandri

7- TAOLAGNARO

Je disais que presque toutes les grandes villes côtières ont chaud en hiver. Mais j’ai déjà eu très froid à Taolagnaro ou Fort Dauphin selon l’ancien nom, ville sur la pointe australe de l’île. Il y a là-bas un vent sec et glacé venant du Sud, le Tioka Atimo (souffle du Sud). C’est désolant de se dire que le tropique du Capricorne n’est qu’à quelques kilomètres et que tu es là à contempler une plage dite « Liban » (Libanona), mais qu’il fasse trop froid pour s’y tremper.

8 -9-10 MORAMANGA,MANTASOA,ANDASIBE OU AUTRES

On revient à l’Est qui baigne dans un climat d’hiver « froid et humide ». Il ne fait pas si froid mais c’est surtout humide. Il s’agit de sortir de la maison sous un crachin abondant et froid et le moindre souffle de vent suffit à vous glacer les os. Ce sont surtout les régions boisées et dans le forêt ou dans la campagne, c’est beau. Mais dans la boue des villes c’est juste infernal.

Photo : layandri

 

Voilà, si vous avez marre de la canicule du mois de Juillet en Europe ou en Amérique, sachez qu’à Madagascar, vous pourrez toujours vous les geler jusqu’en Août.

3 Commentaires

  1. Bonsoir,
    Je suis tombée « par hasard » sur votre blog. Comme j’ai vécu à tana je me suis attardée.
    Je suis chrétienne, née de nouveau en Jésus-Christ. Je suis une mamie de 69 ans, et j’ai dans mon coeur beaucoup d »affection pour les malgaches. Beaucoup d’heureux souvenirs de votre île et de vous-mêmes. Je vous aime beaucoup et je prie le Seigneur pour qu’il vous bénisse et que vous trouviez la paix et la joie en lui.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *