Top 7 : Ces noms sont des gros mots malgaches, interdit aux -16

Âmes sensibles, les noms de cette liste sont de vilains gros mots malgache dans la langue officielle ou argotique. Je liste surtout les noms de marques, vous verrez que c’est sidérant la coïncidence, ou pas?

1- Tay, Amany et le reste (les prénoms usuels)

Ces noms-ci sont des gros mots en malgache. Ce n’est pas pour se moquer mais si vous ou votre entreprise ou votre produit avez l’un de ces noms, préparez-vous et si nécessaire, changez de nom avant de vous installer à Madagascar :

  • Tay = Excrément
  • Amany = urine
  • Alika = Chien(ne)
  • Foribe= gros vagin
  • La suite à partir du numéro 3

2- Tay

Mais faisons un zoom sur Tay en numéro 2 car à partir d’ici, je vous parlerai de noms de marques qui existent vraiment.

Tay, c’est le nom d’une intelligence artificielle que Microsoft a lancé sur le réseau Twitter et qui a, comme son nom l’indique « merdé ». En effet, en malgache, tay signifie excréments.

Certains gasy (malgaches), avec leur pudeur asiatique ou chrétienne ou n’importe quelle autre excuse préfèrent utiliser kakà (caca) au lieu de tay car ce serait plus poli. C’est un réflexe courant à Madagascar où les gens utilisent et souvent enseignent à leurs enfants un mot français à la place du mot malgache dans la catégorie « honteux ».

Je sais que Tay est un prénom courant aux USA et Microsoft a peut-être utilisé des initiales en rapport avec « Intelligence Artificielle » qui twitte ou qui texte ou qui textote. Mais je parie que les gasy de chez Microsoft ont bien rigolé avec le nom et peut-être moins quand il a déconné sur Twitter.

3- Manao

Si on prend le chemin inverse de la logique sur le mot précédent, on peut en trouver beaucoup de mots anodins mais qui sont utilisés en remplacement de gros mots.

A la base, ce sont des mots de tous les jours mais après quelques générations, ils sont jugés malsains  voire obscènes et on les remplace. Et ainsi de suite. C’est un procédé courant surtout sur les haut-plateaux de Madagascar (au centre) et c’est à rapprocher avec la manière française. En français, on a des dizaines de verbes pour désigner l’acte sexuel, du biblique « connaitre » aux très cru « baiser » en passant l’archaïque « foutre » ou par les scientifiques « copuler », « coïter », etc. Mais dans le langage approprié, on utilisera le sacro-saint « faire l’amour« .

Beaucoup mieux, les malgaches utilisent seulement « manao » (faire) et tout le monde comprend.

– T’as déjà fait?

Si vous faites la recherche sur Google, vous trouverez que manao est un nom utilisé partout, en France, au Brésil, aux Antilles, etc. avec parfois d’autres orthographes comme mana’o ou manaü. Et quand c’est le nom d’une entreprise, je pense qu’un gasy peut être assez motivé d’aller tous les jours chez « manao« .

4- Vody

Quand un média en Côte d’Ivoire titre « Vody, la boisson des nuits torrides« , le malgache pudibond lira « fesses,… » et un autre plus dévergondé verra « cul,… » car le mot vody, c’est ça. Selon l’article, c’est un de ces boissons énergétiques saturés de caféine que les jeunes de ce pays d’Afrique de l’Ouest boivent pour se donner la pêche.

Quoi qu’il en soit, les gasy d’Abidjan, Yamoussoukro ou d’autres villes doivent se tordre de rire ou parfois rougir de voir Vody affiché partout sur les panneaux publicitaires, les magasins et les affiches.

– Achetes du vody, qu’il disait!
– Vody, ça donne de l’énergie qu’il disait!
– Moi, je prend 3 vody d’affilée quand je fis du sport qu’il disait!

5- Mofos

En malgache, mofo signifie pain. En anglais, ce serait une abréviation d’une déviance sexuelle dégoutante mais depuis quelques années, c’est aussi le nom d’un site porno. Et ça tombe bien! si on peut le dire.

En effet, mofo est un surnom malgache de l’appareil sexuel féminin chez l’Homme, en vogue il y a des années. Ce serait l’équivalent du français « moule » si on reste dans la gastronomie. Malheureusement, c’est sûr qu’aujourd’hui, à l’heure ou vous lisez cet article, il doit y avoir quelques gasy sur mofo’s en train de mâter des mofo.

6- Kindy

C’est la célèbre marque de chaussettes dont le nom est souvent affiché au bord des terrains de foot. C’est logique : sport = chaussettes de sport. Mais Kindy est l’un des mots dans la langue officielle malgache pour désigner le vagin.

Bon, il faut savoir qu’en anglais, kind est l’adjectif qui signifie gentil(le) mais il y aussi le nom kind qui veut dire « genre », « sorte ». Kindy est donc l’adjectif, sans équivoque, de la gentillesse. Cela étant dit, il y aura toujours un enfant malgache apprenant à lire qui va essayer de déchiffrer le panneau au bord du terrain quand la télé diffuse le match. Il dira :« -Kin…dy, ça veut dire quoi? » Et il y aura toujours un grand frère qui va rigoler sans répondre et un adulte qui dira « -Arrêtes de lire n’importe quoi! » et un vieux qui va hausser des épaules et secouer la tête en faisant « -Shhh! »

7-Lely

Et pour finir, lely, en malgache c’est « la baise », exactement. Ne vous étonnez pas de voir un jour un site classé X malgache au lien www.lely.mg, mais aujourd’hui, au lely.com, c’est « juste » un site d’agriculteurs américains que certains peuvent trouver sexy ou pas, chacun ses goûts. Je doute qu’il y ait un malgache aux USA qui a déjà postulé chez eux. Et si c’est le cas, j’imagine ce qu’il doit répondre quand sa grand-mère au pays lui demande  :« – Mon petit, tu travailles dans quel société déjà aux USA?« , « -El-i-èl-way mamie, El-i-èl-way… »

Voilà, le top est fini. Vous avez remarqué que les malgaches sont partout, et c’est vrai. Coucou aux gasy de France, Côte d’ivoire, USA et les autres! Et je m’excuse si la lecture a été pénible. Moi-même, j’ai eu du mal à l’écrire car je n’utilise presque jamais ces mots, sauf peut-être un peut de tay ou de ‘lay alika. Mais un jour, j’ai fait le pari de mettre tous les gros mots malgaches dans un article de blog. Je l’ai déjà fait mais aujourd’hui, j’ai battu mon record.

 

2 Commentaires

  1. Chapeau pour quelqu’un qui « n’utilise presque jamais ces mots ». Je suis sidérée. :p Sinon merci d’avoir en quelque sorte levé le tabou sur ces mots qu’on utilise au quotidien mais que personne n’a osé mettre dans un article.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *