Malagasy ou Malgache, vous ne pouvez pas forcer les gens à choisir

Dans ce blog francophone, à chaque fois qu’un de mes article fait un petit buzz, il y a toujours des lecteurs « gasy » qui se « moquent » du contenu mais vont commenter par « malagasy mais pas malgache!!! ». Et d’autres vont répondre et on aura deux camps : les malagasy-iens et les malgache-iens. Alors, sachant que je ne vais peut-être pas régler ce conflit tout de suite, voici ce que j’en pense.

Il a pourtant utilisé « gasy » mais (dommage) on dit « malagasy » et non « malgache »

Ce qu’en disent les autres blogs

Les blogueurs malgaches ont déjà beaucoup écrit sur le sujet. Le Blog de Madagascar en a déjà fait un résumé. Cet article dans ce lien est aussi très complet. Ce que je vais noter, c’est la même incompréhension de Ranouraii  devant ces commentaires. Difficile de comprendre pourquoi on veut forcer les autres langues à adopter un mot plutôt qu’un autre quand les deux sont compréhensibles. Moi-même, j’ai déjà traité ce sujet plus d’une fois. Et je le redis ici, si quelqu’un arrivait à démontrer les réelles significations des mots Madagascar et Malagasy, on pourra, ensuite, discuter du pourquoi ne pas accepter un orthographe ou un autre.

Qui décide, en fait?

Le français et l’anglais sont des langues utilisées (voire officielles) à Madagascar. Ce serait au gouvernement, par décret ou par publication dans le journal officiel ou par d’autres moyens de dire aux malgaches que « malagasy » est la seule forme acceptée lorsqu’on parle du peuple de Madagascar. Sauf erreur de ma part, aujourd’hui, il n’y a rien de cela. Les dictionnaires, par contre, écrivent que malgache c’est en français et malagasy c’est en anglais.

Prenons des cas d’autres pays que j’ai déjà mentionné dans ce blog. Ce sont les gouvernements qui ont décidé que les habitants du Burkina Faso sont des burkinabé. De même, ce n’est pas le peuple de la Côte d’Ivoire mais les dirigeants qui ont décidé que les habitants s’appellent les ivoiriens et non des « côtiers d’ivoire » ou des « côte-d’ivoiriens ». (Désolé du manque de lien de référencement mais ce sont des amis blogueurs qui m’ont conté cela? Si c’est faux, ce n’est pas moi qui ai menti. Vous pouvez confirmer ou non).

Burkinabè est un mot invariable construit à partir de Burkina et -be qui est un mot appartenant à une langue du pays et qui signifie « les gens de ». C’est pratique et pourtant ce n’est pas les burkinabè qui le décident pour le monde entier. Dans ce lien, il est expliqué que dans le Journal Officiel français ( n°0223 du 24 septembre 2008), la France ne reconnait que les formes burkinabé et burkinabée. Et ce même lien admet l’existence des synonymes comme burkinais, burkinabais et burkina-fassien.

C’est un faux problème ou une solution inutile

Cela veut dire que même si les malgaches, un  jour, disait au monde entier que « dorénavant, on s’appelle des « malagasy » même si on ne sait pas ce que ça veut dire« , on ne peut pas forcer les autres pays à en faire autant.

Malgache est peut-être une francisation de malagasy ou peut-être directement issu de madécasse (forme archaïque). Mais qui dit que ce n’est pas l’inverse? Malagasy pouvant être une malgachisation de malgache car c’est « malgache » qui est issu de madécasse. Et si madécasse provient d’un mot malgache plus proche de Madagasikara, tout devient très compliqué.

Mais on n’est même pas sûr si ce ne sont pas les malagasy qui ont inventé ce mot puisque les français (et autres  navigateurs) l’utilisaient avant que nous ne sachions écrire (19è). C’est, en tout cas ce qu’explique un autre des commentateurs du blog.

Que ce soit « gasy » ou « malagasy » ou « malgache », c’est toujours des étrangers qui l’ont inventé car au temps des anciens (Ntaolo), le mot malagasy n’existait pas mais ce qui existait était « tsimihety », « betsileo », « sihanaka », « vezo » (tribus mlagaches), etc. Les étrangers on inventé Madecasse, Malgascar, Madagascar, …

Nous avons, par contre, pu imposer « malagasy » à certains étrangers qui ne savaient pas comment nous appeler avant qu’on leur ait appris. Le contraire est impossible. Je pense que personne voyant le nom de Madagasikara arriverait à deviner que les gens dedans s’appellent des malagasy. Et si aujourd’hui, en mois d’août 2017, on faisait un sondage dans une rue quelconque d’une ville quelconque aux U.S.A, il est sur qu’à la question « comment s’appellent les habitants de Madagasikara? », ceux qui connaissent diront les malagasy. Ceux qui n’ont jamais entendu parler du pays inventeront madagascarians, madagascans ou madagascarois.

Le choix de Lay Corbeille

Personnellement, je préfère utiliser le mot « gasy« . Bien que c’est un diminutif, ce sont quand même les 2 syllabes qui relient « Malagasy » et Madagasikara« . Et comme je l’ai dit, il faut, avant tout que les malgaches sachent ce que leur nom signifie, quite à l’inventer.

J’ai déjà vu ici (sur Facebook) que Malagasy signifie Manankasy (qui a de la valeur)

Mais si un francophone me demande ma nationalité, je vais répondre « malgache » et il comprendra tout de suite. Si je dis « gasy » ou « malagasy« , cela va éterniser les présentations.

Si ce n’est pas un francophone et si je sens qu’il ne connait pas l’île, je vais dire : « je suis malagasy, ce qui signifie habitant de Madagasikara« . Sinon, vous avez déjà deviné les conversations, anecdotiques, qui risquent de se faire. Bon, je vais les remettre ici, histoire de bien nous énerver entre nous :

– Je suis de Madagascar
– Alors, vous êtes un madagascarien ou un madagascarois…madagascarite peut-être…ou madagascarais…je sais, je sais, malgache, j’ai vu à la télé…mais pourquoi donc malgache? Qu’est ce que ça veut dire?

– Je suis malgache
– Et c’est où la Malgachie? Attends, Madagascar, c’est ça? J’ai vu le film. Hey, Margot, il vient de Madagascar, le pays des lions … je blagues, je sais bien que Madagascar ce n’est pas en Afrique. Si? en te regardant, on dirait pas. Moi, je reconnais tout de suite un malgache quand j’en vois un. Etc.

Bref, vous voyez bien que l’identité malgache ou malagasy ne se joue pas sur l’un ou l’autre de ces orthographes. Si c’est vrai que « Malagasy » en jette plus que « Malgache »,  je préfèrerais, de loin entendre dire « les malgaches sont cool » que « Malagasy people are weird ».

 

2 Commentaires

  1. Faux problème comme tu dis. « Any amin’ny tsy mivonto no manaintaina » ce qui me fait doucement sourire, c’est que les mêmes Malagasy qui s’insurgent contre le mot malgache ne disent rien quand des Malagasy utilisent des u, des w et des x en écrivant leur propre langue sur les réseaux sociaux. Si tout le monde dépensait autant d’énergie pour le développement du pays, je pense qu’on n’aurait même pas le temps de débattre sur ce genre de détail.

    1. Hi hi hi!
      Et moi qui trouve le langage sms dans les réseaux sociaux parfois bien trouvé dans certains cas, vu que je peux les lire facilement alors qu’ils utilisent des lettres qui n’existent pas dans l’alfabeta

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *