Top 50 de ce qui existait déjà à Madagascar avant la colonisation

Le débat sur la colonisation fait rage aujourd’hui plus que jamais. 70 ans après que nos martyrs ont donné leurs vies pour nous libérer du joug français, les malgaches aiment rappeler que 1947 était une lutte pour le retour de la souveraineté.

En 1898, les français n’étaient pas venus conquérir une île déserte, sauvage et arriérée mais ils ont envahit un royaume constitué et reconnue. Je pense que même certains jeunes ou moins jeunes malgaches ne se rendent pas compte de cette souveraineté. Ainsi, voici un top non exhaustif car arrêté à 50 de tout ce que les gens pensent être l’apanage de la civilisation et que la colonisation par la France, mère chérie, n’a pas apporté à Madagascar.

– Le feu

Palais de la reine

Le Palais de la Reine

Le Palais du Premier Ministre de la Reine

– La roue
– Le tissage
– Une langue
– 2 alphabets
– Les nombres
– Une monnaie
– Un calendrier
– Des vêtements
– Les chaussures
– La douche
– Des maisons
– L’agriculture
– La riziculture irriguée
– Le zébu
– Le monothéisme
– Le christianisme
– Des églises
– Une Bible en malgache
– Des digues
– Des routes
– Des écoles
– Une école de médecine

Palais de justice à vendre sur https://www.delcampe.net/

– Un hôpital
– Des imprimeries
– Des journaux
– Des rois et des reines
– Des Premiers Ministres
– Des Conseillers malgaches ou étrangers

Ambassadeurs en visite chez la Reine d'Angleterre

Ambassadeurs en visite chez la Reine d’Angleterre

L’église près du Palais

– Un palais de la Reine
– Un palais du Premier Ministre
– Un palais de justice
– Un drapeau
– Des lois
– Des communautés villageoises
– Des fusils et des canons
– Une armée et des forts
– La reconnaissance du Royaume Uni, la France, les États-Unis, etc.
– Des ambassadeurs
– Des fabriques d’ustensiles
– Une fabrique d’armes
– Une culture
– Des orchestres
– Des troupes de mpihira gasy (spéctacles et théatre en plein air)
– Les fomba amam-panao, le riba (usages et coutumes)
– Des proverbes
– Le hanim-pitoloha (le plat 7 en 1)
– Le Fihavanana (la fraternité)
– La fierté
– La paix

Et cetera, et cetera.

 

 

Comme par hasard, le nouvel an du calendrier malgache est justement aujourd’hui, à un jour de la commémoration du 27 mars 1947. C’est une occasion pour tous les malgaches de se remémorer qu’ils ont une identité qui est 1000 fois plus noble que celui d’ancienne colonie française. Malheureusement, la colonisation n’est pas vraiement finie et la lutte pour l’indépendance est toujours en cours. Ainsi, bonne année malgache et que la lutte continue!