Gotlib est mort…

Voici mon hommage à Gotlib.

Gotlib

J’étais jeune, très jeune quand j’ai lu ma première Rubrique-à-Brac. Trop jeune, et francophone mais pas de naissance, je n’ai pas tout compris de ses jeux de mots, calembours ou contrepèteries. Bizarrement, c’était le style de dessin, dépouillé voire minimaliste, que je trouvais, pas réaliste, mais plausible. Je sentais, en lisant ces planches, la même sensation que j’éprouve en regardant des films de science-fiction quand « tout est possible ». Mais à force, j’ai été contaminé par l’amour de l’absurde qu’avait l’auteur, Gotlib. Même si j’ai toujours aimé toute forme d’humour, je n’ai jamais atteint l’orgasme du rire que dans l’absurde totale : par exemple les films parodiques comme Spaceballs, Hot Shots ou la série des Y-a-t-il me font toujours autant rire à chaque rediffusion. De même, mes humoristes préférés sont, donc, les Arnaud Tsamère, Ben, les Inconnus, etc.

Quand je dis que j’aime bien un personnage, illustre ou mal aimé, d’ailleurs, je peux être complètement fan et passionné de ses œuvres mais pas pour la personne, elle-même. Apprendre les chansons, textes, les répliques, les sketchs par cœur, oui ! Mais pas les biographies, ni la date de naissance, ni les opinions et les faits divers. Ainsi, c’était vraiment une surprise pour moi d’apprendre la mort de cet artiste. J’ai dit tout haut : « Il était encore vivant ? ». C’est dire aussi combien il était aussi discret dans ses dernières années.

Pour lui rendre hommage, j’ai, alors, posté un de ses autoportraits en guise de photo de profil de mon profil Facebook. Quand on m’a dit « le fameux Gotlib ? » J’ai répondu « Qui vient de nous quitter ». Un commentateur s’est exclamé « Herinaivo ??? »

Gothlieb

Herinaivo Randriamasinoro, alias Gothlieb est parmi les plus célèbres humoristes malgaches. Il revendique l’inspiration de son nom de scène comme provenant de Gotlib, le dessinateur. Je n’ai jamais vu un seul dessin fait par Gothlieb mais, par contre, je l’ai déjà vu ou entendu comme employé,  chanteur, humoriste en stand up, en sketch, animateur radio, animateur télé, clown, acteur, et la liste peut encore être plus longue encore. Un grand artiste en somme.

Il est impossible de rapprocher ou de comparer ces deux artistes aux modes d’expressions différents sauf que de mon point de vue, les 2 sont géniaux. Alors, pour les étrangers, je vous exhorte à découvrir Gothlieb, le malgache et pour les malgaches, je vous préconise d’en apprendre un peu plus sur Gotlib, à l’origine du nom de votre humoriste préféré.

Et donc, aujourd’hui, 12 décembre, 2016, Gothlieb n’est pas mort, et je l’espère pour longtemps encore. Et moi, qui ne croit pas que les morts puissent encore nous voir et nous entendre, quel meilleur hommage pourrais-je faire à un illustre décédé que d’affirmer qu’il a laissé sa trace dans nos vies et qu’il a inspiré beaucoup de monde. Vive tous les Gotlib de la Terre !