Les musiciens malgaches internationaux

photo : wikipédia

Un jour, je me suis trouvé avec des personnes de différentes origines et on parlait de musique. Quand j’ai demandé : « Vous avez déjà entendu de la musique malgache ? »  Aucune d’entre elles ne semblait connaître. Je me souviens même de la réponse d’un membre du groupe : « Je ne savais même pas qu’il y en avait ». Je l’affirme, dans notre île il y  a de la musique et de grands musiciens. Des artistes que vous devriez connaître à condition d’être un peu mélomane ou d’avoir une assez bonne culture musicale.

Commençons avec le jazz qui compte le plus grand nombre de musiciens malgaches reconnus à l’étranger


1 – Andriamanantena Paul Razafinkarefo

Devant ce nom horriblement malgache, il y a un pseudonyme plus connu et moins barbare est bien vite reconnu par tout le monde : Andy Razaf. Je voulais commencer par ce grand homme : « so black and so blue », américain, qui a quitté Madagascar très tôt, mais qui n’a pas renié ses origines. Il a rencontré le président malgache lors d’un voyage aux États-Unis de ce dernier.

2- les musiciens de jazz

Le jazz aurait moins d’un siècle d’existence à Madagascar, mais la musique malgache en elle-même est déjà proche de ce genre.  Jeanot et Tony Rabeson, Georges et Serge  Rahoerson, Solorazaf, Silo, Nicolas Ravatomanga, « Tôty » Olivier Andriamampianina, le bassiste Sylvain Marc, Arly Rajaobelina, etc. ont contribué et contribuent encore à assoir le succès de cette musique à Madagascar et du jazz malgache à l’étranger. Pardon, mille pardons pour ceux qui ne sont pas cités, car je sais que les gens n’aiment pas du tout lorsqu’on oublie de les citer quand ils le méritent. Mais ce ne sont que quelques exemples de noms ou de personnes d’origine malgache que les amoureux de jazz peuvent reconnaître.

Maintenant, pour poursuivre ma liste, je vais vous parler des Malgaches ou des Français d’origine malgache qui ont déjà été dans le top 50 français

3- les Surfs

La famille Rabaraona, plus connue sous le nom de leur groupe « Les Surfs » a fait chanter et danser le monde francophone dans les années 60 et 70. Ils auront vendu 4 millions de disques

4- Patsy

Patsy Ranarijaona a eu un succès éphémère, mais on se souvient de « Comme un appel » et surtout de « Liverpool ».

 

5- Tizy Bone

Tizy Bone, ou plutôt Yzit (depuis la séparation des Tragedy)  a fait danser le monde entier avec son « Eh-Oh » tragedy-que. « Est-ce que tu m’entends, est-ce que tu me sens? »

 

Allez ! il y en a d’autres, je préfère arrêter là pour les Franco-Malgaches. Intéressons-nous à ceux qui ont réussi à se faire un nom à l’étranger en faisant de la musique malgache grâce notamment au label « World Music », les champions du monde.

6- Rakoto frah

De son vrai nom Philibert Rabezoza Rakoto, ce flûtiste (sodina) génial était un symbole national. C’est le maître incontesté de cet instrument de musique traditionnel avec lequel il a joué partout dans le monde accompagné des plus grands musiciens.

 

7- Régis Gizavo

Grâce à son accordéon, Régis Gizavo sillonne le monde entier après avoir gagné  le prix Média au concours « Découvertes RFI » en 1989.

8- Jean Emilien

Jean Emilien, le champion du monde d’harmonica en 1992.

Et puis, pour finir, car je ne prévois que 10 vidéos dans cet article, je vais vous parler de 2 musiciens bien malgaches qui font de la musique malgache, c’est-à-dire du bà-gasy ou salegy et de l’influence du monde entier, et qui sont reconnus à l’étranger. Enfin, à la différence des précédents ils sont aussi très célèbres à Madagascar.

9- Eric Manana

Aussi Malgache que citoyen du monde, Eric Manana multiplie les malgachisations de titres internationaux, mais il est aussi adoubé pour la diffusion de la musique malgache à l’étranger.

10- Jaojaoby

Le grand maître du Salegy est le plus connu des chanteurs malgaches et qui a collaboré avec beaucoup de musiciens à l’étranger et qui a essayé des fusions avec le rap ou le jazz. Il a converti Santana au Salegy. Il a aussi d’autres admirateurs.

Bon, je réitère mes excuses pour ceux qui ne sont pas cités. Vous connaissez peut-être d’autres musiciens malgaches et il y en a de plus en plus, des jeunes surtout. J’espère que la musique malgache continue à se conserver, à évoluer dans le bon sens, et à s’étendre dans le monde entier. Car Madagascar est une île, elle subit beaucoup les influences extérieures, mais elle peut et elle doit aussi diffuser sa culture dans le monde entier. Vive le Salegy!

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE