10 mondoblogueurs au noms presque malgaches

J’ai remarqué que, par pur hasard, ou par d’autres mécanismes inexpliqués, des noms ou prénoms se retrouvent dans plusieurs langues avec des significations différentes.J’en ai parlé ailleurs. Mais l’exercice que je vais faire ici c’est d’énumérer 10 mondoblogueurs avec des noms malgaches, ou presque.

A dire vrai, il y a plus de 10 mondoblogueurs dont les noms signifient quelque chose en malgache. En fait, avec un peu d’imagination, on peut trouver une signification en malgache de tous les mots. Ceci réconforte un peu les théoriciens qui croient encore à la madagascaro-centricité du monde.

Donc, il y a d’abord Aly. Dans la dialecte du sud de Madagascar, « aly » c’est « la guerre ». Mais dans le malgache officiel, c’est un prénom qui se rapporte à l’art. Les mots qui s’en rapprochent sont « mikaly », travailler avec soin, et « miangaly », faire quelque chose en parlant de l’art.
Ensuite, il y a Ba  qui n’est pas un prénom usuel mais plutôt un diminutif de tous les prénoms commençant par « Ba » chez nous : les Basile, Barnabé, Baptiste et autres. Sinon, « ba » signifie chaussettes. Mais c’est aussi un mot enfantin pour désigner les bisous. Si tu dis à un bébé malgache « ba! allez, ba Papa! », il va te faire un gros bisous baveux.
En parlant de Ba, il y en a un autre Ba qui a comme autre prénom Samba . Samba n’est pas un prénom malgache mais c’est un mot oublié qui se rattache à la première fois. Il ne reste plus que le verbe »Sambany » (première fois) ou en répété : « Sambasamba » qui fait de jolis chansons en rythme brésilien.
Baba , c’est pareil que pour « Ba ». C’est aussi un mot enfantin mais il signifie « à manger ». Donc, c’est souvent un surnom plutôt qu’un vrai prénom à Madagascar. Sinon, Baba c’est Papa dans certains dialectes, comme dans ce clip « Baban’i Rokia »
J’aime bien Issa  et Issa . En malgache, « isa », c’est le chiffre 1 (alors que le nombre 1 est « iray »).  Le prénom en malgache n’est pas Isa mais Misa. Être le premier, je pense que c’est un bon leitmotiv dans la vie.

Kelly par contre n’est pas très flatteur, c’est le surnom qu’on donne aux petits. En effet, le mot malgache « kely » signifie petit. Mais ce n’est pas non plus péjoratif. Lorsqu’on a deux personnes avec le même prénom dans le même groupe, par exemple 2 Andry, le prénom le plus répandu de l’île, le plus vieux devient « Andry Be » (le grand Andry) et le plus jeune « Andry Kely » (Le petit Andry).

Solo, c’est un vrai prénom. Il signifie « remplacement ». On le donne souvent en souvenir d’un aïeul  ou d’un parent disparu. Cela donne Solondraibe (celui qui remplace son grand-père) ou Solonirina (Le remplacement désiré) ou Solonomenjanahary (le remplacement accordé par le Créateur) en guise de réconfort de la perte d’un autre enfant, par exemple.
Leïla, c’est un joli prénom féminin mais on a un homonyme malgache qui est « lehilahy » et qui signifie homme. Donc, c’est plutôt un contre exemple car aucun malgache ne va appeler sa fille Leïla sans risquer qu’elle se fasse taquiner à l’école.
Lina, comme Fara, Malala, Tina, Sue, Nour etc. sont , je pense, des prénoms qu’on a, justement, donné à des petites malgaches parce que ce sont des prénoms étrangers qui ont une signification en malgache. Ceci dit, « Liana », le prénom malgache signifie « curieuse » et se lit normalement « Line » du fait que les voyelles en terminaisons sont souvent muettes. Pour avoir la prononciation à l’italienne, on a des prénoms avec un h à la fin « Linah ».
Enfin, je voulais finir avec Saka, qui n’est pas du tout un prénom malgache mais signifie chat, ou chatte au féminin. Quand les premiers félins sont arrivés à Madagascar, on les appelait des « kary ». Aujourd’hui « kary » ne désigne plus que les félins redevenus sauvages. En effet, quand les français sont arrivés, les malgaches les ont entendus traiter ces bestioles de « sac à puces ». D’où les deux noms actuels de ces stars du web « saka » et « piso ».  Mais les petites malgaches préfèrent qu’on les surnomme « piso » parce que serait migniooonnn!

Voilà, j’ai réussi à donner 10 noms de blogueurs à découvrir sur la plateforme mongoblog. Mais, plus sérieusement, le principe des prénoms est nouveau (de 2 siècles) pour les malgaches. Auparavant, les enfants naissaient en étant le fils de, la fille de ou le petits-fils, petite fille de quelqu’un. C’est à l’adolescence, qu’on lui choisissait un nom en rapport avec son caractère, soin physique ou sa destinée selon l’astrologue du coin.

Donc, s’il y a plainte sur la longueur de nos noms, ce n’est pas vraiment notre faute. En plus de léguer leur nom de famille, comme les européens leur ont appris à le faire, nos parents veulent toujours mettre leur petite histoire dans nos prénoms. Le résultat, en plus d’être long peut donner une histoire incompréhensible. Mon nom complet RANAIVOSON Andriamialy, par exemple signifierait : « Monsieur le fils du cadet, le prince qui fait de l’art. » et c’est presque vrai sauf que je ne suis pas fils du cadet.

2 Commentaires

  1. Très bon article. Je suis tombée dessus par hasard en voulant connaître un peu plus sur la signification du prénom de mon futur bébé

Les commentaires sont fermés.