Une demi-journée au By-pass

Une demi-journée au By-pass

bypass

Cette fois, je vais t’emmener quelques heures avec moi et les enfants. Nous allons passer l’après midi au By-Pass. Déjà tu me diras :  » Mais c’est quoi, c’est où, c’est comment By-Pass? »

Allons-y et tu verras!

grande roue

D’abord, ce n’est pas un quartier, ce n’est pas un village, c’est une route. C’était censé être la première autoroute de Madagascar sauf que c’est devenue une simple route à une voie dans les deux sens. C’était supposé ceinturer la ville d’Antananarivo et devenir sa limite comme le Périphérique délimite Paris de sa banlieue mais jusqu’à ce jour, la boucle n’est pas encore bouclée. Bref, c’était beaucoup de choses dans nos rêves mais dans la réalité c’est devenue quelque chose de différent.

bypass
Donc, ne va pas croire que je vais t’emmener faire un tour en voiture juste pour le plaisir de rouler sur une route presque sans aspérités ni nids d’Aepyornis (l’oiseau géant fossile de Madagascar proche de l’autruche mais beaucoup plus grand) comme ce qu’on voit en centre ville.

maison bord by pass

Regardes plutôt toutes ces maisons qui défilent à grande vitesse sur les collines. Avant, ces maisons et ces villages étaient au milieu de nulle part ou bien n’existaient pas encore. Depuis que cette route est finie, tous ces terrains qui la longent ont pris de la valeur et, maintenant, tu peux voir ces belles demeures, ces espaces de loisirs, ces grands restaurants fleurir ou plutôt « pousser comme des brèdes« , comme on dit chez nous. Ces brèdes sauvages qui poussent le long des routes, sans cadre, sans infrastructures mais qui s’apprécient très bien avec du riz blanc.

mpampiady akoholahy, arène combat de coq
Ce long fil de voitures que tu vois là-bas au fond n’est pas un bouchon. Elles sont juste stationnées là pendant que les propriétaires vont coacher, jouer, parier sur des combats de coqs en bas de l’entrée d’Ambohimangakely sur la RN2.

combat de coqMais ne nous attardons pas à regarder ces pauvres bougres qui s’amusent à faire se battre de pauvres gallinacés mâles presque sans défenses. Je ne juges pas ce qu’ils font; je ne suis pas un grand défenseur des animaux au point de pouvoir les condamner et j’aime bien le poulet à toutes les sauces. Je sais juste que le jeu est addictif et qu’une fois tombé dans le piège, tu risques d’y perdre ton temps, ton argent, ta solvabilité et ta crédibilité. Et on est déjà assez pauvres comme ça!

Continuons notre route

maison bord by pass

Voilà une illustration d’une maison qui a été rattrapée par cette route alors qu’elle était encore dans son style et son mode de vie campagnard. Il faut voir les enfants qui s’étonnent devant les voitures qui passent, pleines de citadins en manque d’air pur.

Je ne connais pas le nom de ces quartiers ou villages ou je ne sais quoi que l’on traverse. Toutes ses maisons et propriétés empilées sont toutes estampillées By-Pass. Tu n’as qu’à voir dans les journaux  et sur le web les annonces du genre :

« A vendre, terrain plat de 2 Ha sur le bord du By-Pass. Papiers en règle. Bord de route. Prêt à bâtir »

 » A louer, belle maison à étage au By-Pass. Électricité. Puits avec pompe électrique. 5 chambres. Tout confort. Accessible voiture .Garage »

On est arrivés.

gargotes

Ce coin ressemble à des dizaines d’autres déjà sur le bord de cette route. Et je te confirme, tout est quasiment improvisé. Avant, c’était juste un terrain vague et depuis la construction de cette route, c’est devenu cet endroit coloré et animé. Ne me demandes pas si c’est légal ou pas, si ces gens payent des impôts ou quelque chose d’autres. Je suppose que, oui, ils payent quelque chose à quelqu’un, mais quoi et à qui?

gargote

Là-bas dans ces maisons en toiles, ou en bois ce sont les gargotes qui me rappellent les maquis d’Abidjan. Il y a à manger et à boire

tourniquet

De l’autre côté, les enfants peuvent faire des tours de manèges.

grande roue

J’admets que ce n’est pas tout propre ni très joli-joli mais vous pouvez vous en contenter avec le prix dérisoire que ça coûte (25 à 50 centimes d’Euro à peu près le tour de manège).

trampoline by pass

Et les prix sont bien expliqués: les manèges qui utilisent l’électricité ou des moteurs comme le château gonflable ou les petites voitures sont plus chers que ceux qui ne nécessitent que la force des bras comme ces grandes (petites) roues ou les trampolines.

cheval

Il y a même des vrais chevaux, dis-donc!

vendeuse de jouets

Et toujours, dès qu’il y a des enfants, les petits marchands de jouets ne sont jamais loin.

masikita brochettes

Ceci dit, qu’est-ce qu’ils servent dans les gargotes? Des boissons, bien sur! de la bière, du rhum et d’autres boissons « hygiéniques ». A manger, il y a des beignets, des soupes et des pâtes et surtout des grillades. Ça se sent! Je préconise qu’on commande mais qu’on reste dans la voiture pour manger vu qu’ils prennent notre commande et nous livre dans la voiture. Pourquoi? parce qu’on est avec des enfants et je ne veux pas qu’ils se fassent embêter par des gens qui ont déjà moins soif, si tu vois ce que je veux dire. Et dans notre voiture, c’est bien propre et douillet.

cheval et voiture

Le soir approche. Mais surveilles bien les enfants car il y a toujours des voitures et des 2 roues qui font la « pointe » surtout le soir. La « pointe » ce sont les courses sauvages. A Madagascar, on aime bien « améliorer » nos bolides et les tester sur de belles routes comme celle-ci. De plus, on n’a pas de radars, donc, tu sais ce que ça donne.

pont by pass

On ne va pas rester longtemps. Dès qu’on aura fini de manger, il faudra rentrer et je te raconte la suite en route. En fait, on ne reste jamais tard. On vient seulement pour faire jouer les enfants sans dépenser beaucoup trop d’argent. Admirons un peu ce coin du By-pass, la route fait des dizaines de kilomètre, on ne pourra pas tout voir. D’abord ce magnifique petit pont en bêton.

rail
Il y a aussi ce passage à niveau qui ne voit passer que quelques trains par semaine.

La suite?

Cette route est large et elle n’est pas éclairée. Le soir, c’est une toute autre ambiance.  Les gars viennent après le travail pour faire une « revy » (rêve, rave?), c’est à dire boire, faire du Karaoké, danser, boire et voir les filles. Oui, j’ai dit « boire » 2 fois mais dans la réalité, c’est bien plus que 2 fois.

Et tu me demanderas : « Qu’est-ce que ça veut dire la route est large et elle n’est pas éclairée« ? la réponse est une autre question : « Tu sais ce que ça veut dire l’expression : voir les filles? ». Oui, tu as compris mais est-ce que tu vois un hôtel ou des chambres par là? Non!  Donc, regardes bien combien ce n’est pas éclairé sur les bas-côtés et tu comprendras ce que je veux dire.

feux rouge
Ce sont encore les embouteillages! Comme je t’ai dit, cette route était supposée libérer la ville de ses embouteillages mais c’est elle qui est bouchonnée.

tana ciel jaune rose bleu orange
Profites quand même du paysage, Le soleil qui se couche sur Antananarivo, c’est beau et d’ici, on a une vue imprenable.

Et plus tard…

Encore plus tard, quand les « rêveurs » sont partis, on dit que plus de choses encore se passent sur cette route. On dit qu’il y a des trafiquants et des bandits en tous genres qui viennent faire des transactions, des échanges et régler leurs comptes un peu comme dans les films. Je te le dis, quand tu rentres de province à minuit et que tu roules par ici, tout seul, tout droit, sans autre éclairage que tes phares, tu as, quand même, un peu peur. Moi je n’ai jamais rien vu mais dans les journaux on apprend quelquefois que tels bandits ont été appréhendés au By-Pass ou que d’autres crimes y ont été commises.

Comme quoi, les nouvelles choses sont toujours des sources de problèmes ou des opportunités. Tout dépend de nos choix et des circonstances.

Et donc, je ne connais pas du tout le nom du coin qu’on vient de visiter. Si on te demande où tu as passé la journée, réponds juste comme tout le monde : « au By-Pass ».