Le frangasy, ni français ni malagasy ni créole, mais est-ce une vraie langue?

Le frangasy, ni français ni malagasy ni créole, mais est-ce une vraie langue?

Hotely_menu_Madagascar

C’est la fête de la francophonie et les Malgaches sont très francophones. Mais je vais vous parler du « frangasy ». Le frangasy c’est une façon de parler qui utilise le malgache et le français. Ce n’est pas un Malgache qui ne sait pas parler le français et qui ferait du « mot à mot » au contraire. C’est un Malgache qui pense qu’il maîtrise tellement le français qu’il peut l’utiliser comme il veut.

Je ne sais pas qui a inventé ce mot « frangasy ». Comme définition, je dirais que c’est une façon de parler qui consiste à utiliser des mots français non transformés à l’intérieur de phrases bien malgaches. C’est un peu comme le « franglais » qui est l’utilisation à outrance d’anglicismes dans son français parlé. Et dans le frangasy, l’expression « à outrance » décrit bien le phénomène.

Ce n’est pas du français

Je me souviens d’un ami français qui disait : » Votre langue n’est pas africaine du tout, plutôt asiatique, non? » Et il avait raison « la base est de l’austronésien, mais il y a beaucoup d’emprunts venant d’autres langues : l’arabe pour les chiffres par exemple, certains font des rapprochements avec des mots hébreux, mais c’est sûr qu’il y a des mots africains dont des mots bantous ». Et puis, il faut dire qu’il y a aussi beaucoup de mots venant de l’anglais datant de l’évangélisation de l’île par les missionnaires anglais qui ont aidé à la traduction de la Bible.

Et c’est là que mon ami  a fait remarquer « et du français aussi, non? J’arrive même à comprendre certaines conversations en rattrapant ces mots français en vol »-« …euh…oui…mais »


A vrai dire, si tu entends des mots français quand tu écoutes des Malgaches parlé, surtout s’ils sont jeunes, c’est parce qu’ils utilisent ce que moi j’appelle le « frangasy » ou ce que les Malgaches appellent « vary amin’anana » du nom de la soupe de riz aux brèdes de couleur blanc et vert et non blanc verdâtre ni vert clair. En effet, le riz (le malgache) et les brèdes (le français) sont bien distincts et avec un peu de courage on pourrait les séparer dans deux plats différents.
Le mot français, une fois qu’il est intégré dans la langue, ma foi, tu ne le reconnaîtras pas.

Par exemple :

– fiara (voiture) vient du mot français…devinez … »fiacre »
– latabatra = table
– pataloa [patâlou]= pantalon
– lamasinina = train (la machine)

Et que dites-vous de ça?
saka (ou piso) = chat qui vient de l’expression « sac à puces ».

Ce n’est pas du malgache

Le frangasy c’est vraiment du malgache et du français côte à côte. Ce n’est pas la malgachisation de mots français pour pallier un manque de vocabulaire, par exemple. Les mots en français sont bien à leur place et sont, très peu, écorchés. En fait, l’art de parler le frangasy, si c’est un art,  c’est de bien mettre le mot français là où il faut. Car, il faut le souligner, le mot malgache qui est remplacé existe bel et bien. C’est, donc, un choix délibéré d’utiliser le mot français en lieu et place du mot malgache.

Ce n’est pas du créole

Le frangasy n’est pas du créole non plus. Ce n’est pas du français qui serait « transformé » car dans le frangasy le syntaxe reste majoritairement malgache. C’est uniquement les mots qui sont remplacés par du français. Et, enfin, je vais vous citer les exemples que vous attendez, sans doute, très très fort.

Et pour cela, je vais vous donner 3 exemples,  car en vérité, il n’y a pas UN frangasy, mais plusieurs selon le degré d’atteinte du patient de l’interlocuteur.

1er exemple :
Si vous voulez dire la phrase :

Servez-moi du riz au coco et du poulet frit s’il vous plaît.

En malgache, propre, ce serait :

Rosoy vary amin’ny voanio sy akoho voaendy aho azafady.

Et en frangasy niveau 1 :

Serviavo vary au coco sy akoho frit aho azafady.

NDLR : Explications sur « serviavo » [serviàv]

« Serviavo » est l’illustration de la malgachisation en pleine action. Là, j’utilise le verbe « servir » à la seconde personne « malgache » de l’impératif. Et je parie que si je dis à un Français « serviavo iray vera aho« , il ne va rien comprendre. Mais si par contre je dis en créole « fè sèvis pou mwen yon vè« , c’est beaucoup plus clair que c’est « sers-moi un verre » (fais servir pour moi un verre)

2e Exemple :
Chez un adepte niveau 2 du frangasy la même phrase devient :

– Serviavo riz au coco sy poulet frit aho azafady.

Voyez la différence. Il y a plus de mots en français, mais la phrase reste malgache quand-même.

3 e exemple :
Alors là, au niveau du maître du frangasy, ça devient carrément :

-sers-moi du riz au coco lesy a! dia poulet frit koa s’il te plaît…merci!

Eh oui, on passe tout de suite du vouvoiement au tutoiement, car le frangasy, le pur, le vrai, c’est surtout entre amis, « tu vois ve? »

« Est-ce que tu vois ce que je veux dire ve hoe : c’est parce que tu es mon ami matoa ‘zah mm…m-se comporter ohatra zao? »

A la poubelle le frangasy?

Il y en à qui s’insurgent, c’est vrai. Et gare à toi si ton prof de malagasy te surprend à faire du « vary amin’anana ». Mais il faut avouer que pour impressionner, pour draguer, pour casser la glace, c’est quand même un bon outil. La langue malgache pour parler d’amour par exemple, c’est lourd alors qu’en français ça passe mieux. Alors, quelques mots d’amour en français entre les phrases, c’est … romantique?

Personnellement, je n’ai pas peur du frangasy. Je vois bien que les jeunes Malgaches aiment leur langue autant que la langue de Molière ou les autres d’ailleurs. Tant de jeunes Malgaches d’aujourd’hui s’initient avec bonheur au kabary (les discours) sans oublier de devenir au moins des bilingues parfaits.
Donc, pour moi le frangasy n’est pas une langue, ça reste une mode qui ne se démode pas encore, même si l’angasy (ou manglais?) pointe déjà son nez. Et dans ce cas, il passera pour revenir plus tard et dans les transactions, c’est notre langue nationale qui s’enrichit.

5 Commentaires

  1. Euh …montrer avec le doigt sur le tableau , confirmer avec un sourire et un geste d’acceptation des mains marche très bien….les paroles s’envolent , les écrits restent …
    kié kiékié

  2. Je me sens visée lesy amin’ito article-n’lah ito ahaha Niveau 2 ou 3 à voir MDR

    Sinon, en voyant la photo du menu, je voulais toujours commenter là-dessus, et puis finalement, c’est une bonne occasion de le faire ici. Je ne sais pas si tu l’as remarqué aussi. Quand on voit poisson frites ou poulet frites, ce n’est pas une faute d’accord (poisson ou poulet frit), c’est pour dire poisson ou poulet + pommes frites

Les commentaires sont fermés.