De Noël à Pâques : comment la St Valentin fait le pont

Année après année, la St Valentin prend du grade parmi les dates spéciales à célébrer. En cette date spéciale, on peut tout dire : qu’il faut célébrer l’amour, qu’il faut faire l’amour et pas la guerre, que la mesure de l’amour, c’est d’aimer sans mesure, que l’amour est une maladie dont on ne voudrait jamais guérir, que mieux vaut aimer sans retour que ne jamais connaître l’amour, que la vie est trop longue pour se détester, mais trop courte pour s’aimer, que l’Amour est la seule chose qui grandit quand on la partage, etc, etc. Mais il faut avouer que c’est aussi une occasion inespérée pour faire du commerce.

Le 14 février est quand même une date stratégique et il ne faut pas être très fin en marketing pour voir qu’il fait le pont entre la St Sylvestre et Pâques. Le 14 février, on a déjà passé le cap du 31 janvier tant attendu et on n’est plus pauvre et endetté. Le meilleur créneau quoi !


Mais pour que cela marche, il faut bien entendu toucher le plus de gens possible, élargir la cible. Ainsi comme toutes les fêtes dites « chrétiennes », on va surtout faire oublier la partie catholique de la journée et axer la communication sur les autres aspects de cette fête en en détournant les symboles. Vous voyez ? Aujourd’hui, Noël ce n’est plus l’étable et l’Enfant, c’est le Père Noël et les cadeaux, Pâques n’est plus le pain et le vin, c’est le lapin qui pond des œufs. Et donc, St Valentin, personne ne le connaît, c’est juste le jour des roses rouges.

Une autre astuce : pendant la fête des mères, on risque de se fâcher avec les orphelins de mère n’est-ce pas ? La parade est de dire que la fête des mères est l’occasion pour honorer aussi les mères de toutes sortes : les grand-mères, les tantes, les marraines, les maîtresses, les éducatrices et peut-être dans quelques années les supérieures hiérarchiques femmes. Vous imaginez ? –Madame, en ce temps de fête des mères, nous, collaborateurs du Service, vous considérant tous comme notre mère dans ce travail tenons à vous féliciter et à vous souhaiter tout le bonheur du monde.
Eh bien, aujourd’hui, on fait pareil avec la St Valentin. On ne dit plus que c’est la fête des amoureux, mais que c’est la fête de l’amour. Que c’est une occasion de montrer à ceux qu’on aime qu’on les apprécie. N’avez-vous pas entendu des slogans de ce genre? Moi si, c’était ce matin pendant les pubs sur une chaîne de télévision internationale pour enfants.

Alors, venons-en au fait. Quels produits pouvons-nous bien vendre à ces amoureux de toutes sortes : les amoureux fous, les amoureux d’un soir, les amoureux en herbe et les autres ? des roses, des bonbons, des bagues, des …préservatifs? Je répondrai que oui, la liste est déjà bien fournie et risque de s’allonger.

En effet, une simple rose ne suffit plus en général. Il faut aussi préparer à l’avance tout un programme : soirée, spectacle, spa, cinéma, diner en amoureux. Il faut aussi prévoir des cadeaux : fleurs, bijoux, souvenirs. Et pour ceux qui ont le « droit » de conclure la journée dans un lit, il faudra aussi tout faire pour que cela ne soit pas comme d’habitude, si vous voyez ce que je veux dire.
Mais où est le problème ? Où est le scandale ? Il est nulle part ou partout à la fois. En effet, certains diront : « Oui, et alors ? c’est une bonne initiative, c’est bon pour les couples, c’est bien pour égayer notre vie monotone et bla bla bla ». D’autres s’insurgeront et diront : « C’est inadmissible, c’est prendre les gens pour des idiots. Moi, déjà je n’achète rien à Noël ni à Pâques, ce n’est pas avec une fausse fête comme ça qu’on va m’avoir ».
Moi je dirais juste que la St Valentin ça peut être une journée spéciale, mais ça peut être tous les jours aussi. Je dirais aussi que tant qu’on a de l’argent, on peut offrir à l’être aimé tout ce qui s’achète, mais que si une rose et beaucoup d’amour ne lui suffisent pas, il faut plutôt réfléchir. Alors St Valentin, oui, mais un vrai.

1 Commentaire

  1. « Aujourd’hui, Noël ce n’est
    plus l’étable et l’Enfant, c’est le Père Noël et les
    cadeaux, Pâques n’est plus le pain et le vin, c’est
    le lapin qui pond des œufs. Et donc, St Valentin,
    personne ne le connaît, c’est juste le jour des
    roses rouges. » J’ai tellement rigolé là !!!
    Belle conclusion.

Les commentaires sont fermés.