Madagascar : la pestiférée du XXIe siècle

Vous avez peut-être entendu dire que la peste est à Madagascar depuis la fin de l’année 2013 (plus de 50 morts et des dizaines de malades). La peste, c’est cette maladie des livres d’histoire, mortelle, contagieuse de l’animal à l’homme et de l’homme à son prochain.

Moyenâgeuse Madagascar

Vous pensez que la peste est une maladie du Moyen Age. Moi je vous dis que le Moyen Age sévit à Madagascar. Dans ce pays on s’éclaire à la bougie. La majorité de la population : 70 % à 80 % des habitants n’ont pas accès à l’électricité. On boit l’eau des rivières et des puits, on se déplace à pied ou en charrette, et la nuit on dort dans des maisons avec de toutes petites fenêtres de crainte d’être attaqué par des bandits.

Qui parle de se laver 3 fois par jour ? Qui parle de se nourrir sainement? Qui parle d’air pur ? Ici, ce sont les ordures par tonnes. Des tas d’immondices sur lesquels on vit. Alors quand on on gagne de l’argent, on se nourrit , c’est tout … le Moyen Age, quoi !

Les livres d’histoire recensent toutes les grandes épidémies de peste en Europe et leur impact sur la population, l’économie, la religion. A Madagascar, la peste est encore en train de se mettre en place, mais j’espère qu’on l’éradiquera avant que le mal n’arrive à faire plus de ravages.

Heureusement,aujourd’hui, on peut soigner les malades. Il suffit qu’ils quittent le Moyen Age et fassent un voyage dans le temps (en voiture ou en ambulance pour les chanceux) vers la civilisation.

Pour les touristes

J’aimerais quand même rassurer les touristes et ceux qui doivent, impérativement, voyager dans l’île. Il y a très peu de « chance » pour vous d’attraper cette maladie. La probabilité est moindre, car je n’ai jamais vu de touriste se faire mordre par un rat ou une souris dans son sommeil, contrairement à certaines personnes que je connais.

Il y a les puces, mais un touriste qui se ferait mordre par une puce contaminée c’est quelqu’un qui se serait trompé d’hôtel et de quartier, je pense. En tout cas, pour ne pas gâcher votre séjour, restez dans la bulle sécuritaire que seul l’argent (en devises étrangères surtout) peut vous offrir : hôtel 3 étoiles minimum, taxi agréé et guide touristique.

Le droit de choisir

Dans la vie on est souvent libre de faire un choix, mais on dit aussi que parfois, il faut choisir entre la peste et le choléra. Je ne dirais pas que dans cette histoire le choléra aurait gagné la place si la peste n’avait pas fait de fraudes massives. Je dirais seulement que pour les Malgaches, le pire ce serait des les avoir tous les deux sur le dos. Et à en croire les ordures qui s’amassent, le risque n’est pas nul. Et pour ceux qui ne me connaissent pas encore très bien, le dernier paragraphe parle de la peste…et non de la peste

1 Commentaire

  1. C’est triste pour le pays! Cette maladie du moyen âge sévit encore.

    En tout cas, bel article Andriamialy, tu es la relève des mondoblogueurs malgaches après Guénolé, Arinay et moi.

Les commentaires sont fermés.