Joyeux noël et Bonne année!

Joyeux noël et Bonne année!

Joyeux noël et Bonne année!! Vous allez dire qu’une fois de plus Andriamialy va mettre un article périmé; va fouiller dans la corbeille pour écrire un sujet en retard. Mais je vous assure, en ce 05 janvier, il y a beaucoup de probabilité qu’on me dise encore ces mots « Joyeux Noël et bonne année »  deux ou trois fois. Mais ne vous inquiétez pas outre mesure, je vais bien vous expliquer le pourquoi du comment.

Comme dans beaucoup de pays « pauvre » et ancienne colonie, la culture malgache est très vulnérable à l’influence extérieure et surtout face à la mondialisation.

Alors, d’où vient cette « erreur »?

A mon avis, et mon avis n’engage que moi, c’est un problème de traduction. Par analogie, je vais vous expliquer d’abord pourquoi les tananarivéens d’aujourd’hui se saluent avec des mots sans significations.
Normalement, les salutations en Imerina (Ancien royaume incluant Antananarivo) étaient généralement de cette sorte :

– Manao ahoana? (Comment ça va?)
– Tsara fa misaotra tompoko (Bien, merci)
– Ary manao ahoana ny ao aminareo? (Et comment ça va chez vous?) c’est à dire comment va votre époux (se)
– Ao izy ao, salama tsara (Il ou elle est en bonne santé)
– Ary manao ahoana ny ankizy? (Et comment vont les enfants?)
– etc. etc. à propos des parents, des grand-parents, des oncles, nièces, cousins, et le reste

Pour les français, vous savez bien, avant de demander la santé (la santé, c’est à dire comment s’est passé la petite séance dans la cabane au fond du jardin ou la pièce au fond du couloir à gauche), on souhaite d’abord un « Bonjour ».

Donc, quand les français et les malgaches ont pu se parler, ils ont mal interprété le « manao ahoana » qui je rappelle est « comment ça va » en « Bonjour » qui est un souhait.

Cela donne :

En français
– Bonjour Madame!
– Bonjour à vous aussi, Monsieur

En malgache

– Manao ahoana enao Ramatoa
– Manao ahoana koa ianao, Rangahy

Et si on fait une traduction littérale inverse vers le français, ça n’a plus de sens :

– Comment allez vous madame?
– Comment allez-vous, vous-même, Monsieur!

Revenons à nos moutons

C’est un peu le même principe pour noël et la bonne année. Les français se souhaitent un « Joyeux noël et un bonne année ». Les malgaches par contre se félicitent d’avoir atteint le jour de noël et la nouvelle année, comme suit :

– Tratry ny Krismasy (Félicitation d’avoir vécu jusqu’à ce noël)
– Tratry ny taona (Félicitation d’avoir « atteint » cette nouvelle année)

Et la réponse est :

– Dia samy ho tratry ny ho avy (Que nous soyons tous là l’année prochaine!)
ou
– Dia ho tratry ny arivo taona mierinerina (Que tu vive 1000 années qui se renouvellent)
ou
– Dia mirary soa (Mes vœux de bonheur)

Voilà, si un de mes compatriotes vous dit aujourd’hui, demain ou vers le 31 janvier « Joyeux Noël et Bonne année 2014 » c’est parce que vous encore vivant et qu’en fait il veut vous féliciter pour cela. Pour ma part, je vais vous traduire ces vœux à la malgache, correctement (j’espère)

Félicitations pour vous tous, vivants en ce début de 2014 et que nous soyons tous là l’année prochaine. Et tous mes vœux de bonheur!